Noé trouva grâce aux yeux de l’Eternel

 

« L’Eternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal. L’Eternel se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre, et il fut affligé en son cœur. Et l’Eternel dit: J’exterminerai de la face de la terre l’homme que j’ai créé, depuis l’homme jusqu’au bétail, aux reptiles, et aux oiseaux du ciel; car je me repens de les avoir faits. Mais Noé trouva grâce aux yeux de l’Eternel. » (Genèse 6:5-8)

 

LE CHEMIN POUR PASSER AU NIVEAU SUIVANT DE LA VIE SPIRITUELLE

Bien que beaucoup de gens mènent la vie spirituelle et sont experts dans différents domaines, il est difficile de trouver des personnes qui disent : « J’ai confiance en ma vie spirituelle. » Il semble toujours que les gens n’ont pas confiance en leur vie spirituelle.

La vie spirituelle ne se mène pas au hasard. Elle s’accomplit à travers le franchissement de différents niveaux. Lorsqu’une personne va premièrement à l’église, vivre conformément aux paroles de la Bible et aller à l’église les dimanches lui semblent bon et régénérant. Alors, la plupart des gens s’imaginent : « Tout ce que j’ai besoin de faire, c’est de vivre conformément à la Parole de Dieu et de mener la vie spirituelle avec zèle. » Mais, la vraie question est de savoir combien de temps durera cette période.

Les gens doivent marcher à travers ce qui suit pour atteindre le second niveau. Les gens essaient d’aller à l’église les dimanches, d’observer les dix commandements, de payer la dîme et de s’empêcher de pécher lorsqu’ils commencent à aller à l’église.

Cependant, cela ne marche pas convenablement. Ensuite, ils essaient de nouveau, disant : « J’ai fait une erreur, mais cette fois-ci, je ferai mieux. » Cependant, ils échouent à nouveau. En échouant deux fois, trois fois, quatre fois, ils se disent : « Cette année, j’ai échoué, mais à compter du 1er janvier de la nouvelle année, je ferai mieux.» ou « après ce jeûne, je ferai mieux.» ou « après ce séminaire, je ferai mieux ». Ils se décident, mais ils échouent. Lorsqu’ils commencent à méditer profondément la Bible, ils parviennent à découvrir qu’ils ne peuvent pas obéir ou suivre la Parole de Dieu parce qu’ils sont méchants par nature.

A l’époque du Moyen-âge, les Alchimistes tentèrent de fabriquer l’or. Lorsqu’ils mélangèrent le cuivre à l’étain, l’airain en sortit et lorsqu’ils le virent, il dirent : « Waouh, cela ressemble à de l’or. Si nous essayons un peu plus ardemment, nous finirons par créer l’or. »

De nombreux alchimistes vendirent leurs maisons pour investir de l’argent dans la fabrication de l’or. Cependant, personne aujourd’hui n’essaie de fabriquer l’or parce que nous savons que l’or est un élément et qu’en tant que tel, il ne peut être fabriqué à partir d’un alliage.

Le plus grand obstacle pour l’avancée fulgurante de l’économie de la Corée, c’est le pétrole. Chaque année, la Corée dépense d’immenses sommes d’argent pour acheter du pétrole. La Corée exporte des véhicules et des ordinateurs à l’étranger et avec l’argent gagné elle achète du pétrole. Il y a longtemps, la Corée fora des puits dans ses mers à la recherche de pétrole.

Elle espérait avoir du pétrole et elle investit beaucoup pour le forage, mais aucune goutte de pétrole ne fut trouvée. La Corée ne creuse plus de puits, mais importe du pétrole même si cela coûte excessivement cher.

De même, dans la vie spirituelle, lorsqu’une personne découvre qu’elle ne peut pas faire le bien, elle ne fait plus d’efforts pour faire le bien.

 

J’AI LA VOLONTÉ, MAIS NON LE POUVOIR DE FAIRE LE BIEN.

Dans le livre de la Genèse au chapitre 6 qui nous parle du déluge de Noé, il est écrit: « J’exterminerai, de la face de la terre, l’homme que j’ai créé, depuis l’homme jusqu’au bétail, aux reptiles, et aux oiseaux du ciel. » Pourquoi dit-Il cela ? Si Dieu avait trouvé le bien et la justice en l’homme, Dieu n’aurait pas eu à détruire l’homme. Cependant, il est écrit au verset 5 : « L’Eternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal.»

L’homme, aux yeux de Dieu, n’est pas un être qui se trouve bon certaines fois et mauvais d’autres fois, mais toutes les pensées de son cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal. Par conséquent, aucun bien ne peut provenir de lui. Cependant, Satan nous trompe.

Tout comme dit l’Apôtre Paul dans le livre de Romains chapitre 7, il n’y a aucune bonté en nous, mais nous avons à cœur de vouloir faire ce qui est bon. Par conséquent, nous essayons de faire ce qui est bon et jusqu’à un certain point il semble que nous réussissions à faire de bonnes choses. Cependant, si nous faisons la comparaison, c’est exactement similaire aux efforts qu’exerçaient les alchimistes pour essayer de fabriquer l’or.

Dieu dit qu’il n’y a aucune bonté en l’homme. Vous êtes peut-être remplis de murmures en entendant cela, mais si Dieu dit qu’il n’y a aucune bonté en vous, c’est qu’il n’y en a pas. S’Il dit qu’il n’y a aucune justice en vous, c’est que vous ne possédez aucune justice.

Cependant, Satan dit : « Non, vous êtes bons. La fois dernière, vous avez aidé telle personne. Vous avez apporté un soulagement aux autres. Si cela n’est pas de la bonté, qu’est-ce que c’est alors ? Essaie encore un peu plus ardemment. Ensuite tout ira bien.» et il vous trompe ainsi. Par conséquent, les gens s’efforcent et luttent pour faire le bien.

Dans un village, en passant dans la jungle africaine, un chef aperçut, en passant, des enfants qui jouaient avec un bébé léopard. Le chef fut stupéfait :

« N’est-ce pas un bébé léopard ? »

« Oui, Chef, »

« Il doit être mis à mort ! »

Le chef s’empara d’une lance dans le but de l’abattre, mais, immédiatement les enfants s’interposèrent.

« Chef, ne le tuez pas ! Ce léopard n’a jamais goûté de viande. Il ne se nourrit que de bouillie. Il est vraiment inoffensif.»

Le bébé léopard était effectivement inoffensif. Alors le chef regarda fixement le léopard et s’éloigna. Par la suite, les enfants continuèrent à nourrir le léopard uniquement de bouillie et même lorsqu’il atteignit l’âge adulte le léopard demeura toujours inoffensif. C’était merveilleux parce que tous les autres animaux fuyaient loin des enfants lorsqu’ils pénétraient dans la jungle avec ce léopard.

Un jour, en courant dans la jungle, l’un des enfants tomba, se blessa le genou et commença à saigner. Le léopard, pour nettoyer le sang, courut vers l’enfant et commença à lécher le sang. Alors, ayant goûté le sang, il commença à le sucer. Puis l’expression de ses yeux changea, il déchira la poitrine de l’enfant avec ses pattes. Les enfants ne comprenaient pas pourquoi il agissait ainsi, il bondit sur eux et tua les deux autres enfants qui suivaient derrière.

« Léopard, que se passe-t-il ? Léopard, que se passe-t-il ? »

Les cris effroyables des enfants retentirent, mais ils redevinrent inévitablement silencieux.

Le léopard semblait inoffensif lorsqu’on le nourrissait de bouillie, mais sa véritable nature agressive à l’intérieur n’avait jamais été enlevée. Ce fut une illusion de penser qu’un léopard était doux. Voici comment l’homme est. Il semble que nous sommes devenus bons lorsque nous observons la loi et faisons de bonnes choses.

Mais la nature pécheresse qui se trouve en nous n’a pas été éliminée.  C’est pourquoi, des pensées dégoûtantes, mauvaises et lascives continuent à s’élever en nous.

La raison pour laquelle Dieu voulait juger l’homme par un déluge à l’époque de Noé fut qu’il n’y avait aucune bonté en l’homme. S’il y avait une voie par laquelle l’homme pouvait devenir bon, Dieu n’aurait pas puni l’homme. C’est ce que nous dit l’Apôtre Paul dans le livre de Romains chapitre 7.

Ce qui est bon, je le sais, n’habite pas en moi, c’est-à-dire dans ma chair: j’ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien (Romains 7 :18).

Parce que l’homme commet des choses mauvaises, il a le cœur qui s’affectionne à la bonté. Tout homme a un cœur qui aime faire ce qui est bien. A première vue, il semble que les gens sont capables d’accomplir ce qui est bon ; cependant, dans l’épicentre de leur cœur, il n’existe aucune bonté et tout finit par s’effondrer. Vous devez savoir qu’autour de vous, s’il se trouve des gens qui paraissent bons, ils sont hypocrites ; parce que la parole de Dieu dit qu’il n’existe aucune bonté en l’homme.

 

LA RAISON POUR LAQUELLE NOUS CHERCHONS LA GRACE DE DIEU

La vie spirituelle ne fonctionne pas tant qu’elle n’est pas réalisée. La Corée doit importer du carburant parce qu’elle ne peut pas en produire. De même, dans la vie spirituelle, vous devez recevoir la bonté parce qu’il n’y a aucune bonté en vous. Plus nous essaierons de trouver du pétrole en Corée, plus nous aurons de dommage.

De même, plus vous essayez de faire du bien, plus l’image odieuse de votre nature se manifeste. Parce qu’il n’y a aucune bonté en nous, nous devons recevoir la bonté. Où est-ce que nous nous la procurerons ? Nous devons recevoir la bonté de Dieu, la justice de Dieu et la grâce de Dieu.

Un jour, je conduisais une voiture en Inde lorsque je me suis arrêté à un feu rouge. Puis, une personne sur des béquilles boitilla jusqu’à moi. Je ne comprenais pas la langue Hindi, alors elle fit des gestes pour me montrer qu’elle avait très faim et qu’elle avait besoin d’argent pour acheter quelque chose à manger.

Il me faisait des signes sincères qu’il voulait de l’argent. Je n’avais malheureusement pas mon portefeuille sur moi, je n’avais donc pas d’argent. Je lui fis alors des gestes pour lui montrer que j’étais désolé et que je n’avais pas d’argent. Alors il m’implora de nouveau pour que je lui donne de l’argent parce qu’il avait vraiment faim. Il m’implora ainsi à trois reprises, mais je ne pouvais rien lui donner. Immédiatement après, un miracle se produisit. Soudain, le boiteux souleva ses béquilles et se mit à marcher.

Ce n’était pas un handicapé. Il ne faisait que boiter pour paraître handicapé afin de pouvoir mendier de l’argent aux gens. Je me suis alors amusé: « J’ai fait un miracle.»

Qui mendierait s’il pouvait gagner de l’argent ? En tout cas, la raison pour laquelle les mendiants quémandent est le fait qu’ils ne sont pas capable de gagner de l’argent. Ceci est également vrai au sujet de la réception de la grâce de Dieu. La grâce est exactement comme mendier. La grâce est reçue gratuitement.

Nous cherchons la grâce de Dieu parce qu’il n’y a aucune bonté, ni aucune justice en nous. Par conséquent, les gens qui pensent qu’ils peuvent faire le bien, observer la loi et plaire à Dieu ne peuvent jamais atteindre la foi ou la grâce.

Il y a deux sortes de gens qui mènent une vie spirituelle. Ceux qui font le bien avec zèle et ceux qui ont atteint le niveau où ils reconnaissent : « Je ne peux pas faire le bien. Je ne peux pas observer la loi. Je ne peux pas plaire à Dieu. Je ne peux qu’être détruit et maudit » alors ils abandonnent leurs efforts à faire quelque chose d’eux-mêmes. Lorsque nous n’avons pas de méthodes, nous arrêtons nos efforts à faire quelque chose de nous-mêmes.

Nous pouvons alors regarder à Jésus-Christ et obtenir la justice du Seigneur. L’Apôtre Paul dit : « Le juste vivra par la foi » et il dit qu’il avait la justice. Dans le livre de Philippiens, il est écrit que même si lui-même ne possédait pas la justice, il obtint la justice de Dieu.

 

POURQUOI LES AUTRES NE POUVAIENT PAS RECEVOIR LA GRACE

Nous apparaissons peut-être mieux que les autres, mais aux yeux de Dieu, il n’ y a pas du tout de bonté en nous. Que sommes-nous alors supposé faire ? Nous avons besoin d’obtenir la justice de Jésus. Le Seigneur nous a aimés. Alors, durant ses 33 années de vie sur la terre, Il nous offrit la justice qu’Il a accomplie  et Il prit sur Lui-même les péchés que nous avons commis pendant notre vie toute entière. Il échangea Sa justice contre le péché.

Par conséquent, nous avons besoin d’obtenir la justice de Jésus lorsque nous venons devant Dieu, et non notre propre justice. La justice de Jésus ne s’obtient pas par votre labeur et vos efforts, mais gratuitement par grâce. A l’époque du déluge de Noé, il y eut deux sortes de gens: ceux qui furent détruits et ceux qui furent sauvés.

Beaucoup de gens pensent que Noé fut sauvé parce qu’il fut bon et obéissant à la Parole de Dieu. Ce n’est pas cela. La Bible dit : « Noé trouva grâce aux yeux de l’Eternel.» Comment alors Noé reçut-il la grâce tandis que les autres, non ? Les autres personnes essayèrent de faire le bien par elles-mêmes, mais Noé savait qu’il ne pouvait pas devenir juste par lui-même et qu’il ne pouvait qu’être détruit. Il savait que peu importe ce qu’il faisait, il ne pouvait pas devenir  juste.

Par conséquent, il arrêta très tôt d’essayer de faire le bien lui-même et abandonna son âme entre les mains de Dieu.

« Dieu, je ne peux qu’être maudit et détruit. Je suis un être humain méchant rempli de péchés.»

Dieu accorda alors la grâce à Noé. Il dit : «Fais-toi une arche de bois de gopher » puis Il guida Noé. Noé pensa alors : « Ah, je suis une personne qui devait être détruite, je dois donc construire l’arche !» et il construisit l’arche. Ce n’est pas Noé lui-même qui construisit l’arche, mais, c’est Dieu qui travailla à travers lui. Tous les autres se moquaient de ce que faisait Noé. Ils avaient cru en leurs propres pensées.

« Dieu détruira-t-il le monde par un déluge ? ». Assurément, nous avons commis beaucoup de péchés, mais Dieu dit simplement qu’Il veut que nous comprenions que nous péchons trop et que nous devons arrêter de pécher. Tout ce que nous avons à faire alors, c’est d’arrêter de pécher et obéir à Dieu.

Tout  ce que nous avons à faire, c’est de plaire à Dieu »  Tous les autres pensèrent ainsi.

Aujourd’hui est exactement semblable à l’époque de Noé. Dieu sait qu’il n’existe aucune justice en nous, Il nous a donc offert la justice de Jésus. Nous avons besoin de recevoir cette justice. C’est uniquement à travers la justice de Jésus que nous pouvons devenir justes. Il n’existe personne qui soit devenu juste pour ne pas avoir commis de péché.

La Bible dit qu’il n’y a point de juste, mais elle dit également qu’il existe des justes. Il se peut que vous pensiez : « Qu’est-ce que c’est ? Comment suis-je censé comprendre la Bible si elle dit une telle chose ? » Mais, dire qu’il n’y a point de juste signifie qu’il n’existe personne qui n’ait pas péché. Et dire qu’il y a des justes signifie qu’il y a des gens qui sont devenus justes à travers l‘obtention de la justice de Jésus.

Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu; et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ. (Romains 3 :23-24)

Comme il est écrit dans ce passage, nous avons été gratuitement justifiés. Ceci est la promesse de Dieu ; la Parole de Dieu.

 

OFFRE-NOUS SA JUSTICE ET SA SAINTETE

Si je devais l’expliquer encore une fois, je dirais que la vie spirituelle commence au niveau où vous essayez de faire de bonnes choses et d’obéir à Dieu. Ainsi, en essayant d’observer la loi et d’être bon, en l’espace d’une année, vous pouvez arriver à comprendre : « Je ne peux faire aucun bien ! » à moins que vous ne l’essayiez qu’en l’apparence.

Vous parvenez à comprendre que vous ne pouvez pas observer la loi. Vous découvrez à quel point vous êtes accoutumés aux péchés mauvais et dégoûtants. Ensuite, vous parvenez à abandonner ce chemin et à chercher la grâce de  Dieu.

Les gens qui essaient d’observer la loi plutôt que de chercher la grâce de Dieu, essaient par eux-mêmes, s’épuisent et peinent pendant leur vie toute entière. S’il nous était demandé de fabriquer une voiture et de la conduire, nous ferions mieux de ne pas conduire du tout.

Comment pourrions-nous fabriquer une voiture et la conduire ? Il serait complètement impossible pour nous de fabriquer une télévision et de la regarder. C’est facile de conduire une voiture qui a déjà été fabriquée et de regarder un poste de télévision qui a déjà été fabriqué.

C’est ainsi dans la vie spirituelle. Je ne peux pas fabriquer de voiture, mais j’en conduis. Je ne peux pas fabriquer de poste téléviseur, mais j’en regarde. De même, je ne peux pas créer de justice, mais je deviens juste à travers la réception de la justice de Jésus. Je deviens saint à travers la réception de la sainteté de Jésus.

Quand bien même Jésus vécut  droit et sans pécher pendant 33 années, Il fut crucifié. Ce fut parce qu’Il porta nos péchés pour nous offrir à vous et moi Sa justice et Sa sainteté. Si Jésus fut crucifié pour nos péchés, cela signifie que Sa justice et Sa sainteté sont déjà en nous. C’est pourquoi vous ne pouvez pas dire que vous êtes bons à travers le bien que vous avez accompli.

C’est incorrect. Vous avez commis des péchés sales et dégoûtants, mais vous dites que vous êtes justes et saints à travers Lui parce que vos péchés sont tombés sur Jésus et sa justice est tombée sur vous.

 

ACCEPTEZ DANS VOTRE CŒUR CE QUE JESUS A ACCOMPLI

Beaucoup de gens, durant l’époque du déluge de Noé, essayèrent de faire le bien lorsqu’ils se trouvèrent devant le jugement de Dieu. Ils furent tous détruits. Noé avait clairement compris que lui-même ne pouvait faire aucun bien et qu’il ne pouvait que renoncer à lui-même devant Dieu.

« Dieu, je suis un humain qui ne peut qu’être maudit et détruit. J’abandonne mon esprit entre tes mains.»

Immédiatement après, le chemin du salut venant de Dieu, qui ne se trouvait ni dans la bonté, ni dans la justice, ni dans les efforts de Noé, entra en Noé.

« Fais-toi une arche de bois de gopher. »

Bien-aimés lecteurs, essayez-vous encore de venir devant Dieu en faisant des choses justes vous-mêmes ? Vous sentez-vous confiants devant Dieu lorsque vous payez la dîme, lorsque vous faites de bonnes actions ou lorsque vous priez ? Vous sentez-vous honteux de venir devant Dieu lorsque vous péchez et que vous faites de mauvaises choses ? Vous êtes alors des gens qui venez devant Dieu par leurs propres efforts . De tels gens reçoivent la destruction.

Il y a beaucoup de bonnes gens aux yeux de l’homme, mais il n’en existe aucun aux yeux de Dieu. Jésus dit : « Il n’existe qu’un Seul qui soit bon, C’est Dieu. » Il n’existe aucune personne qui possède la bonté excepté Dieu et Jésus. Par conséquent, par la foi, nous acceptons comme la nôtre, la bonté de Jésus-Christ. Jésus nous donna toute chose ; Sa justice, sa bonté et Sa sainteté.

Tous, nous avons la justice, la bonté et la sainteté de Jésus. Dorénavant, dites : « ah, Jésus m’a rendu juste ! Il m’a rendu saint ! » Et lorsque vous regardez non à vous-même, mais que vous croyez en ce que Jésus a accompli, la puissance de Dieu travaille en vous. Ce n’est pas que les gens furent détruits parce qu’il n’y eut pas d’arche.

Ce n’est pas que les gens sont détruits parce qu’il n’existe aucun chemin du salut. Les gens sont détruits en essayant de faire le bien eux-mêmes.  Tant de gens aujourd’hui ne savent pas que Dieu les a rendus justes, c’est la raison pour laquelle ils luttent par eux-mêmes dans le but de devenir justes. Tous ceux qui viennent en avant avec leur propre justice reçoivent la destruction. Vous devez recevoir la puissance de Dieu ; ensuite, vous pourrez recevoir sincèrement la grâce du salut.

Bien-aimés, le bienfait que vous avez accompli : votre bonne action, votre fidélité à Dieu, votre propre application pour observer les dix commandements, votre propre jeûne et prière, le secours que vous avez fait, rejetez tout cela. Recevez dans votre cœur le travail que Jésus a accompli.

J’espère que la véritable justice et la sainteté que Jésus a accomplies entreront dans votre cœur afin que vous ne puissiez manquer de rien en vous tenant courageusement devant Dieu.

 

AMEN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *