Nimrod, vaillant chasseur

 

« Les fils de Cham furent: Cusch, Mitsrïm, Puth et Canaan. Les fils de Cusch: Saba, Havila, Sabta, Raema et Sabteca. Les fils de Raema: Séba et Dedan.
Cusch engendra aussi Nimrod; c’est lui qui commença à être puissant sur la terre. Il fut un vaillant chasseur devant l’Eternel; c’est pourquoi l’on dit : Comme Nimrod, vaillant chasseur devant l’Eternel. Il régna d’abord sur Babel, Erec, Accard et Calné, au pays de Schinear. » (Genèse 10 : 6-10)

Cham avait quatre fils qui étaient : Cusch, Mitsrïm, Puth et Canaan. La terre sur laquelle vivaient les descendants de Canaan s’appelait Canaan. Je voudrais aujourd’hui vous parler de Nimrod descendant de Cham.

 

POUR ATTEINDRE LE NIVEAU DE LA VERITABLE VIE SPIRITUELLE.

La plupart des gens pensent en ces termes, « Je pourrais vivre une bonne vie spirituelle, mais je ne suis pas bon pour observer la loi. Je ne peux pas prier. Je n’ai pas la foi. Je ne connais pas bien la bible. Je commets constamment des péchés. »

Mais en réalité si les gens échouent dans leur vie spirituelle c’est parce qu’ils font beaucoup d’efforts pour faire le bien. Que disent la plupart des gens à l’entame de la vie spirituelle? Ils disent, « Si je vais à l’église, si je ne commets pas de péché, et si je vis comme un homme bon, je pourrais bien vivre ma vie spirituelle ». Alors ils font beaucoup d’efforts pour vivre conformément aux Paroles de la Bible ; mais en essayant d’agir de cette façon, ils sont incapables de vivre une véritable vie spirituelle.

C’est de cette manière qu’ils commencent leur vie spirituelle mais pour atteindre le niveau suivant ils doivent alors se rendre compte que la vie spirituelle ne peut pas se pratiquer ainsi. Si vous aviez de la réussite en affaires, pourriez-vous faire croître ces affaires, pour ensuite aller vous mettre sous la direction de quelqu’un d’autre?

Vous ne pourriez le faire que si vos propres affaires échouaient. Qui peut agir ainsi au moment où ses propres affaires deviennent florissantes?

Dans la vie spirituelle, si vous pouviez vous empêcher de pécher, de faire une bonne œuvre et de vivre de façon agréable à Dieu comme l’indique la Bible, pourquoi alors auriez-vous besoin de Jésus ? Nous recevons la grâce de Jésus parce que nous ne pouvons pas l’avoir par nos propres efforts et nos propres œuvres. Par conséquent, la raison pour laquelle votre vie spirituelle ne marche pas n’est pas fonction de vos incapacités mais de vos efforts à œuvrer trop bien.

Quiconque essaie de vivre avec détermination sa vie spirituelle à un moment donné peut se demander, « Pourquoi est-ce que je continue à pécher alors que j’essaie de faire une bonne œuvre » ? Il a atteint ses limites. Il devrait alors se dire, « Je ne peux rien faire de bon! »  et renoncer à ses efforts de façon à commencer une véritable vie spirituelle.

Concernant Noé, les gens pensaient : « Noé doit avoir été bon. Il doit avoir vécu honnêtement. Il doit avoir vécu sans péché selon la Parole de Dieu. C’est pour cela que lui a été sauvé ».

Mais ce n’était pas vrai. Comme je l’indiquais dans le dernier sermon, nous pouvons voir que Noé n’était pas une personne de grande classe. Il s’était enivré et s’était dévêtu. Une personne de classe n’aurait pas agi ainsi, même s’il s’était enivré. Genèse chapitre 6 V 8 nous dit, Et Noé trouva grâce aux yeux de l’Éternel.

Comment Noé pouvait-il recevoir la grâce s’il n’avait pas péché? Plutôt, les gens qui ne sont pas entrés dans l’arche pensaient, « Comment Dieu peut-Il vouloir me détruire alors que j’ai vécu une vie de vérité » ? Ils n’étaient pas entrés dans l’arche parce qu’ils croyaient en eux-mêmes.

La vie spirituelle, c’est de croire plus en la Parole de Dieu qu’en vos propres pensées et vos propres expériences au moment où vous êtes confronté à un problème donné. C’est de mettre en avant la Parole de Dieu plutôt que votre propre opinion. Par conséquent, qui aurait préféré croire en la Parole de Dieu? Est-ce plus facile à une personne qui a vécu honnêtement sans péché de croire en la Parole de Dieu?

Il est plus facile à cette personne de croire en elle-même plutôt qu’en Dieu. Les gens qui ne peuvent pas faire une bonne oeuvre, les gens qui ne peuvent pas vivre honnêtement,- peu importe les efforts qu’ils essaient de faire-, peuvent renoncer à eux-mêmes et atteindre la foi de croire en Dieu.

 

POURQUOI AVEZ-VOUS FAIT PASTEUR UNE PERSONNE COMME MOI?

Nous avons trouvé Nimrod dans Genèse chapitre 10. Des fils de Cham, Cusch engendra Nimrod. Et Cusch engendra Nimrod; c’est lui qui commença à être puissant sur la terre. (Genèse 10:8)

Nimrod était une personne vaillante. Il était un homme remarquable.

J’avais un ami dénommé Chung-nam Cheon dans ma jeunesse. Il était grand, d’un regard agréable et  très affable avec les gens. Tout le monde l’aimait bien. J’étais laid, petit, et je n’avais pas une forte personnalité, aussi n’étais-je pas bien aimé de beaucoup de gens. Une fois, un ami avait brisé quelque chose qui m’appartenait et je hurlais après lui.

Chung-nam Cheon s’approcha alors de moi pour me dire, « Hé, OckSoo, ne vous inquiétez pas pour cette chose, il est votre ami. Tenez, disposez de la mienne ». C’était comme cela qu’il avait grand-cœur. J’en avais eu si honte. J’aurais voulu être meilleur en quelque chose que Chung-nam quand nous étions à l’école mais je n’étais en rien meilleur que lui.

J’avais perdu tout contact avec lui au fil du temps. Plus tard, je reçus le salut et je suis devenu pasteur. Un jour, pendant que je priais, une pensée m’était venue, « Dieu, pourquoi m’as-tu sauvé et m’as-tu fait pasteur ? Je suis inapte à être pasteur. Dieu, si tu avais sauvé Chung-nam Cheon et fait de lui pasteur, il aurait été dans les bonnes grâces de sa congrégation. Mais pourquoi as-tu sauvé une personne comme moi?  »

Parce que Chung-nam était quelqu’un de meilleur que moi, j’ai souvent pensé qu’il aurait été mieux dans le ministère que moi, s’il était devenu pasteur.
Je suis parti  un jour dans ma ville natale et je m’enquis de Chung-nam.
« Avez-vous des nouvelles de Chung-nam? »

« Non ».
« ll s’était marié et j’ai appris que son épouse était une très jolie femme. Elle venait de la ville de Busan et il semble qu’elle ait été souvent candidate à l’élection de Miss Corée.  »

« Oh! Réellement ? Et bien, elle était grande et d’aspect agréable.  Il était convenable qu’il ait épousé une telle femme.  »

Puis quelques années plus tard, de retour dans ma ville natale, j’obtins plus de nouvelles de Chung-nam.

« OckSoo, avez-vous des nouvelles de Chung-nam?  »

« Non ».
« J’ai appris qu’il s’est suicidé. »

« Oh! Mi… !»

Je ne pouvais pas comprendre cela. Je ne pouvais pas comprendre pourquoi un ami au grand-cœur et brillant comme lui pouvait se suicider.

Par la suite, comme je continuais à servir le Seigneur, j’ai été amené à connaître pourquoi Dieu m’avait fait pasteur, moi quelqu’un de petit, de laid et de mauvais caractère. Si j’étais intelligent, j’aurais utilisé mon intelligence, mes traits de caractère et aurais accompli mon ministère en ne comptant que sur moi-même. De temps en temps, en parcourant la liste des pasteurs de notre mission, je me rendais vraiment compte qu’il n’y avait personne d’aussi lamentable que moi parce que je ne suis meilleur qu’aucun autre.

Je manque de personnalité ; j’ai un cœur inapte au métier de pasteur; et je ne peux pas croire en moi-même. Devant Dieu, je me sens dire, « Dieu, pourquoi m’as-tu sauvé ? Il y a en moi tant de lacunes pour que je sois pasteur. »
Même maintenant, quand la congrégation de l’église de mon ministère m’appelle « Pasteur! » je me demande souvent, « Es-tu pasteur? » je dois prier devant Dieu et compter sur Dieu parce que j’avais beaucoup de défauts et d’imperfections.

C’est pourquoi aucune des choses qui arrivent dans notre église ne vient de moi. Elles surviennent grâce au Seigneur. C’est la raison pour laquelle Dieu œuvre toujours à travers des personnes qui n’ont rien, les faibles et ceux qui sont sans pouvoir.

LES GENS CHOISIS PAR SATAN.

Cependant, Satan désire établir et utiliser des gens qui sont capables. Il dit que Nimrod était un « vaillant homme sur la terre. » Il excellait en tout, avait de la classe, était agressif, sage etc. De telles personnes peuvent faire le bien sans compter sur Dieu. Pourtant, ces gens ne savent pas ce qui leur manque. Ils ont confiance en eux, tout en ignorant leur méchanceté et leurs faiblesses.
Nimrod était une personne qui excellait, que les autres suivaient. Nimrod était admiré tant il était brillant. Il était la personne choisie par Satan.
Il fut un vaillant chasseur devant l’Éternel; c’est pourquoi l’on dit : Comme Nimrod, vaillant chasseur devant l’Éternel. (Genèse 10:9)

Un vaillant chasseur représente dans la Bible, une personne qui ravit les âmes des hommes. Beaucoup de pasteurs sont aujourd’hui comme Nimrod. Ils sont bons, bénévoles et parlent bien de la Bible. Leurs congrégations disent « Notre pasteur est excellent. Il est formidable. Il est spirituel ».

Cela les empêche de se tourner vers Dieu et les encourage à ne compter que sur leur pasteur. Ils s’emparent du cœur des gens pour qu’ils n’aient pas de relation avec Dieu. Nimrod est ce type de personne.

 

QUI PEUT AVOIR UNE VIE SPIRITUELLE FACILE?

Vous dites, « Je voulais être bon mais j’ai encore péché ! Qu’est-ce qui ne va pas chez moi? A partir de maintenant je ferai mieux de ne pas pécher! »  Et vous vous décidez à ne plus commettre le péché, cependant vous péchez encore. La base d’une vraie vie spirituelle, c’est de vous reconnaître faible. Les personnes qui ne connaissent pas cela essaient de faire le bien par elles-mêmes et de se changer elles-mêmes afin de vivre la vie spirituelle, mais en agissant ainsi elles ne peuvent pas compter sur Dieu.

J’ai cherché la grâce de Dieu parce que je suis faible.

« Dieu, je ne peux pas jeûner, lire la Bible, je ne peux pas bien prêcher l’évangile quoique pasteur. Je suis à court dans plusieurs voies. Amène mon cœur à lire la Bible. Conduis-moi à prier. Guide-moi à découvrir ta précieuse volonté ici dans ce monde. Plutôt que de penser, « Je ferai ceci, je ferai cela », je reconnais que je ne peux rien faire à moins que Toi, Dieu tu le fasses pour moi.

Tout le monde, au début de sa vie spirituelle, essaie d’œuvrer pour bien observer les Dix Commandements et vivre selon la Parole de Dieu. Au commencement, c’est beau et les gens semblent réussir en faisant cela ; mais après quelques temps ils découvrent que les choses ne vont pas aussi bien que prévu, et ils se voient pécher. Une fois qu’ils se sont repenti, ils se disent, «Cette fois-ci, je ferai le bien » ; mais ils échouent encore malgré leur détermination à œuvrer davantage pour vivre convenablement.

Comme ils répètent cela plusieurs fois, ils se disent : « Tous les autres œuvrent de façon remarquable, pourquoi ne le puis-je pas ? Dieu m’a-t-Il rejeté ? Et ils se sentent pleins de remords à leur égard. Ils doivent entrer dans le processus de ne plus compter sur eux-mêmes. Ils peuvent alors avoir la vraie foi de croire en Dieu. L’histoire du retour de l’enfant prodigue et celle du mendiant Lazare entrant au paradis sont toutes deux des histoires qui traitent de ce sujet .

Le riche qui alla en enfer dans l’histoire de Lazare n’a jamais brisé son cœur et a vécu comme il le voulait. La Bible a écrit à ce sujet d’une manière fort intéressante. Nous pouvons voir que le riche n’a amené que ses propres pensées en enfer.

« Père Abraham, envoie-moi Lazare pour qu’il trempe le bout de son doigt dans l’eau et me rafraîchisse la langue ».

« Non, cela ne peut se faire ».

« Envoie alors Lazare dans la maison de mon père pour qu’il puisse rendre témoignage à mes cinq frères ».

« Ils ont Moise et les prophètes. Ils pourront l’entendre d’eux ».

« Non pas. Ils se repentiront si quelqu’un venait des morts ».

Nous pouvons alors voir que même en enfer, le riche n’a pas brisé son cœur. Malgré nos efforts pour le faire, nos cœurs ne peuvent être brisés par nous-mêmes. Vous devez découvrir devant Dieu quel être humain défaillant et pitoyable vous êtes. Alors votre cœur sera brisé naturellement. En d’autres termes tant que vous croyez que vous pouvez faire une bonne œuvre et faire le bien votre cœur ne sera pas brisé et vous continuerez à croire en vous-même.

Si vous ne pouvez pas renoncer à vous-même, vous pouvez faire appel à Jésus votre Seigneur ; mais vous ne devrez pas seulement le suivre selon que cela convient à vos opinions, à vos pensées et à vos méthodes. Les gens qui se méfient d’eux-mêmes rejettent leurs pensées et acceptent la Parole de Dieu quand leurs pensées diffèrent de la Parole de Dieu. En fin de compte qui peut vivre facilement la vie spirituelle ? Une personne qui prie bien, lit bien la Bible, ne pèche pas et vit de façon agréable et sincère est-elle en meilleure position pour vivre la vie spirituelle?

Ou bien est-ce une personne qui ne peut pas bien prier, qui ne peut pas observer la loi et qui ne peut pas moins pécher? Parce que la vie spirituelle consiste à dépendre de Dieu, il est extrêmement difficile aux gens qui font le bien de dépendre de Dieu. Il est extrêmement difficile pour un riche d’agir comme un mendiant. Parce qu’il n’y a rien de bon en nous, la vie spirituelle n’est pas d’aller au ciel en récompense de nos bonnes œuvres, mais d’aller au ciel en étant fortifiés par Jésus. Vous devez vous renier vous-même et vous rejeter pour recevoir la grâce de Jésus.

Au temps de Jésus, qui venait au devant de lui et recevait la grâce ?  Une personne comme Nicodème ne pouvait pas recevoir la grâce même s’il venait au devant de Jésus.

La femme Samaritaine, l’homme atteint d’infirmité depuis 38 ans et les aveugles qui avaient eu des conversations avec Jésus ont reçu la grâce. Cependant Nicodème, les scribes et les pharisiens n’ont pas reçu la grâce. Parce qu’ils avaient fait le bien eux-mêmes, ils ont toujours pensé, «Ces pécheurs! Ces publicains! Ces gens dégoûtants! » et croyaient en eux-mêmes tout en condamnant les autres.

Aucun d’eux n’a reçu la grâce tandis que les pécheurs comme la femme surprise en flagrant délit d’adultère, la femme Samaritaine et Zachée le publicain ont tous reçu la grâce.

 

VOUS DEVEZ ALLER SUR LE CHEMIN DE LA RECHERCHE DE LA GRACE.

Parce que Nimrod était bon et était un vaillant chasseur qui excellait en toutes choses, il ne pouvait pas recevoir la grâce de Dieu. Il était tenu par satan parce qu’il croyait en lui-même.

Comme le dit la Parole, Et il régna d’abord sur Babel… au pays de Schinear. (Genèse 10:10) et il devint le fondateur de la Tour de Babel.
Une fois encore, la vie spirituelle n’est pas de bien observer la loi et de vivre selon la Parole de la Bible. C’est exactement le contraire. Jésus a été crucifié pour ceux qui pèchent et commettent la méchanceté. Il n’a pas été crucifié pour les gens qui ne pèchent pas.

Il y a pour nous deux voies pour venir devant Dieu. La première, c’est d’observer parfaitement la loi sans pécher, et venir à Dieu par les bonnes œuvres. L’autre voie, c’est de dire, « Dieu, aie compassion de moi et sauve-moi! » et de rechercher la grâce parce que vous êtes mauvais, dégoûtant et vous ne pouvez aller qu’en enfer. Dieu veut nous conduire dans la deuxième voie.
Recevoir la grâce de Dieu pour aller au ciel, c’est la vraie vie spirituelle. Cependant, Satan nous trompe en nous faisant croire que nous pouvons venir devant Dieu par les bonnes œuvres que nous avons accomplies et  nous fait travailler et peiner pour cela. Les gens travaillent ardemment pour ne pas commettre de péché.

Les gens travaillent ardemment pour observer la loi et faire le bien. Les gens travaillent ardemment pour être agréables à Dieu, mais de telles personnes ne peuvent jamais Lui être agréables. Comme je l’ai dit précédemment, quand les gens pèchent à plusieurs reprises, commettent le mal et atteignent leur limite, ils se rendent compte de leur état pitoyable et disent : « Je ne peux pas œuvrer! Je suis un être humain sale et dégoûtant ». Alors ils en viennent à se renier.

A ce moment-là Dieu se met à les aider. Nimrod ne pouvait pas briser son cœur et l’unir à celui de Dieu parce qu’il était intelligent, important et reconnu par les autres. A cause de cela, il est devenu un serviteur de Satan, utilisé pour la construction de la Tour de Babel afin de conduire nombre de personnes à se rebeller contre Dieu.

Si c’est vous qui êtes à l’œuvre, parce que vous croyez en vous-même, c’est là Le problème. Si vous êtes une personne qui reconnaissez que vous ne pouvez vivre selon la Bible, que vous péchez, que ne pouvez rien faire, alors vous pouvez dire devant Dieu : « Je ne peux pas œuvrer ».

Vous devez renoncer à vous-même et tout laisser à Dieu. A partir de ce moment-là Dieu se mettra à travailler puissamment en vous.

DEVENIR UNE PERSONNE INCAPABLE

Mes bien-aimés, avez-vous jamais essayé de faire le bien et d’atteindre le ciel en observant la loi ? Ne vous êtes-vous jamais senti déçus, ou peinés ou attristés parce que vous êtes incapables d’œuvrer?  C’est le lieu à partir duquel se développe la foi. Là, doit se situer l’échec dans la vie spirituelle. Vous devez renoncer à vous-mêmes en avouant : « Je ne peux pas œuvrer! »  de manière à vous abandonner à Dieu. Si vous pouvez faire le bien pourquoi vous abandonneriez-vous à Dieu?

Nimrod fut utilisé par Satan parce qu’il excellait et était génial. Par contre observez qu’au temps de Jésus, ce sont les personnes qui avaient péché, qui étaient mauvaises, sales, pitoyables et qui ne pouvaient qu’être détruites qui elles avaient obtenu la grâce et étaient sauvées.

J’espère que vous ne ferez pas le bien devant Dieu, mais que vous deviendrez un pécheur sale qui ne puisse rien entreprendre pour recevoir la grâce, la rémission du péché et les bénédictions de Dieu.

C’est de cette façon que Dieu vous conduit. Vous serez épuisé et fatigué si vous essayez d’œuvrer par vous-même. Mais si vous renoncez et que Jésus travaille, la vie spirituelle est très facile.

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *