Bien que la lune ne puisse pas briller d’elle-même

 

« Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider  au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit; il fit  aussi les étoiles. Dieu les plaça dans l’étendue du ciel, pour éclairer la terre, pour présider au jour et à la nuit, et pour séparer la lumière d’avec  les ténèbres. Dieu  vit que cela était bon.  Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le quatrième jour. » (Genèse 1 :16-19)

 

LA LUNE REFLETE LA LUMIÈRE DU SOLEIL

Dieu a créé le soleil, la lune et les étoiles le quatrième jour. Le soleil, la lune et les étoiles nous donnent la lumière et l’espoir pour réchauffer notre cœur. Lorsque nous lisons et méditons soigneusement ce passage sur la création des cieux et de la terre par Dieu, nous voyons qu’il y a une grande providence et un secret de Dieu caché à l’intérieur de cette création.

Comme vous le savez, si vous lisez la Bible, vous verrez que tous les versets sont liés et s’expliquent les uns les autres. Pour comprendre donc la Bible, on ne doit pas les étudier en se focalisant sur un seul aspect, mais on doit lire la Bible entière pour trouver leurs liens çà et là. Dans le Psaume  19 : V 6, il est écrit « Et le soleil, semblable à un époux qui sort de sa chambre » Le livre de la Genèse nous dit comment Joseph a relaté son songe : « Le soleil, la lune et les onze étoiles se prosternaient devant moi. » Son père Jacob lui dit alors : « Moi, ton père et ta mère, nous nous prosternerons devant toi ? »

Si les onze étoiles représentent les frères de Joseph, le soleil et la lune représentent le père et la mère. Par conséquent, le soleil finalement représente l’époux et la lune, l’épouse. Si nous y réfléchissons encore, le soleil représente Jésus qui est l’époux et la lune représente l’Eglise qui est l’Epouse.

Cela peut sonner comme une interprétation forcée, mais si nous lisons plus attentivement la Bible, nous pouvons voir que Dieu a présenté Jésus et l’église de diverses manières. Dans certains passages, Jésus est présenté comme ‘‘le Bon Berger’’ et dans d’autres, Il est présenté comme ‘‘l’Agneau de Dieu’’. Cela peut être confus parce que dans certains versets, Il est Berger et dans d’autres, Il est Agneau. Jésus est également le ‘‘Cep’’, le ‘‘Pain de Vie’’ et aussi ‘‘l’Epoux’’ pour l’Eglise qui est l’Epouse.

Réfléchissons un peu plus sérieusement au soleil et à la lune. Le soleil produit de lui-même de la lumière tandis que la lune ne peut produire de lumière elle-même. La lune ne peut jamais émettre de lumière sans se tourner vers le soleil. « La lune brille. La lune est vraiment ronde » signifie en réalité que « La lune est maintenant en train de refléter la lumière du soleil. La lune fait maintenant face au soleil ». La lune ne peut jamais émettre de lumière elle-même, peu importe l’intensité avec laquelle elle le voudrait. Mais elle émet automatiquement de la lumière lorsqu’elle se tourne vers le soleil.

Les gens disent : « Pleine lune, nouvelle lune, premier quartier de lune,…» mais en réalité, la lune elle-même ne se transforme pas d’une pleine lune en une nouvelle lune ou en un premier quartier de lune. La lune elle-même est ronde, qu’elle soit une pleine lune ou une nouvelle lune. Cela est aussi vrai lorsqu’elle paraît être un premier quartier de lune de la forme de vos minces coupe-ongles. La lune elle-même est ronde et lorsqu’elle reçoit entièrement la lumière du soleil, elle apparaît en tant que pleine lune. Lorsqu’elle ne la reçoit que dans sa moitié et qu’elle la reflète, elle se présente en demi-lune. Lorsqu’elle est totalement cachée et que seulement son bord reçoit la lumière et la reflète, un premier quartier de lune apparaît. Une nuit sans lune ne signifie pas qu’il n’y a pas de lune, mais elle est invisible parce qu’elle ne reflète aucune lumière.

 

NOTRE LUMIÈRE BRILLE LORSQUE NOUS NOUS TOURNONS VERS JESUS.

Bien-aimés, ceci concerne la vie spirituelle. Nous n’avons aucune lumière en nous-mêmes. Ce serait extrêmement pénible et impossible si la lune devait essayer de briller par elle-même.

C’est ainsi qu’est notre vie spirituelle. Je me suis efforcé de suivre la loi de Dieu et de mener la vie en tant que lumière avant que je ne naisse de nouveau. A l’église, on m’enseignait : «Vous devez devenir la lumière du monde, vous devez devenir le sel de la terre » et je m’efforçais beaucoup de devenir lumière et sel du monde. Je m’efforçais de ne pas pécher et de vivre conformément à la Parole de Dieu. Malgré tous mes efforts, cela ne marchait pas.

Ce ne fut pas facile de comprendre que : « Je ne suis pas la lumière. » On s’efforce et au début cela semble marcher, mais parce que l’homme n’a que des choses dégradantes, sales et ténébreuses en lui, finalement, les actions méchantes, dégradantes et sales apparaissent à travers toute sa vie. C’est pourquoi il est vain de s’efforcer de devenir soi-même la lumière.

Je dois être radieux, saint et juste lorsque je vais devant Dieu. Si je suis sale, dégradant et méchant, comment pourrais-je me tenir devant Dieu ? C’est pourquoi j’essayais de toutes mes forces de devenir radieux, juste et saint. Les chrétiens autour de moi ne me connaissaient pas et disaient : « M. Park est une personne tellement bonne. M. Park est si fidèle et sa foi est si grande. »

Aucune personne parmi les pasteurs et les anciens qui me complimentaient ne me connaissaient réellement. Cependant, la Bible dit que je suis dégradant et sale, que ‘‘Mon cœur est tortueux par-dessus tout, et qu’il est méchant’’. Si « Le cœur est tortueux par-dessus tout, et qu’il est méchant » (Jérémie 17 : 9), comment l’homme se sentirait-il ? Il dégagerait une odeur désagréable, répugnante et nauséabonde. Il ne sentirait pas bon du tout.

Mais si de façon extraordinaire la lune qui ne peut émettre aucune lumière brille radieusement sur le jardin, comme les gens seraient émerveillés! Aussitôt alors les gens s’exclameraient : « Hé, la lune est

claire ». Ils ne diraient pas : « Le soleil est clair. » La lumière que projette la lune, est-elle en réalité la lumière de la lune ou la lumière du soleil ? C’est la lumière solaire. La lune reçoit uniquement la lumière solaire et la réfléchit comme un miroir, mais les gens disent : « La lune est claire ».

Un jour, j’ai compris cette réalité au plus profond de mon cœur. La providence de Dieu qui a créé le soleil et la lune nous enseigne ce fait. Nous pouvons mener une vie de lumière en reflétant la lumière qui provient de Dieu, non à cause de notre effort et de notre labeur pour ne pas pécher, pour accomplir la loi et pour vivre en tant qu’une bonne personne. Mais, lorsque nous regardons à Jésus, la sainte lumière de Jésus brille dans notre cœur. La lumière qui a brillé en moi brille sur les autres.

 

IL NE PEUT ÊTRE ACCOMPLI A TRAVERS LA LOI !

La plupart des gens sont trompés par Satan et ils ne peuvent pas réfléchir correctement. Ils pensent qu’ils pourront aller au ciel s’ils accomplissent la loi avec zèle et s’ils agissent bien selon la Parole. Mais, ce n’est pas pareil pour les gens qui savent comment méditer plus profondément.

Ils sont affranchis de cette pensée unidimensionnelle et ils pensent plus profondément. Si les poissons pouvaient réfléchir un peu lorsqu’un pêcheur pêche, ils ne mordraient jamais à l’hameçon.

« Hé, les vers ne vivent pas dans la mer ! Alors, que fait ce ver là ici ? Et il y a une ficelle attachée au bout du ver ! La ficelle continue au dessus de l’eau! Il y a une personne qui tient un bâton au bout de la ficelle ! Hé, c’est une canne à pêche ! Hé, les gens essaient de nous capturer ! » Les poissons comprendraient cela. Si les poissons possédaient une telle sagesse, la pêche ne serait plus, car les pêcheurs ne pourraient plus prendre aucun poisson. Les poissons ne pensent qu’à mordre l’aliment. Ils mordent instinctivement la nourriture et ne sont pas dotés de raison pour y réfléchir profondément.

La Bible déclare : « Ce qu’ils savent naturellement comme les brutes.» (Jude 1 :10). Il y a un grand nombre de personnes qui pensent avec leurs instincts naturels. Elles n’ont pas la capacité de réfléchir profondément. Alors, elles pensent simplement « Dieu m’a demandé d’accomplir la loi. J’irai bien si j’accomplis la loi »

Mais les gens qui méditent plus profondément disent : « Hé, c’est impossible pour moi d’accomplir la loi ! », « Le cœur est tortueux par-dessus tout, et il est désespérément méchant. Comment une seule chose bonne pourrait venir de moi ! Seules les choses dégoûtantes, mauvaises, avides et trompeuses viennent de moi !» C’est exact. Comment pouvons-nous transformer des cœurs comme les nôtres en quelque chose de bon ? C’est impossible. Nous comprenons ceci lorsque nous obtenons la sagesse.

Certaines personnes qui font le calcul des chroniques de la Bible disent que la loi est venue en l’an 1491 av-J-C. La loi provenant de Dieu fut reçue par Moïse sur le Mont Sinaï approximativement 500 ans avant la venue de Jésus. Un grand nombre de personnes ont essayé d’accomplir la loi jusqu’à la venue de Jésus. Mais personne n’a pu accomplir parfaitement la loi. L’Apôtre Paul, dans le livre de Romains, au chapitre 3 nous dit : « Ceux qui transgressent une seule loi sont pareils à ceux qui les ont toutes transgressées. »

Par conséquent, personne ne peut devenir juste devant Dieu à travers l’accomplissement parfait de la loi.» Si la sagesse de Dieu me parvient, je peux penser : « Ah, je ne peux pas accomplir la loi ! Je ne peux pas devenir juste à travers la loi ! » et comprendre que cela est vrai.

Cependant, si je tombe dans mes propres pensées stupides sans la sagesse de Dieu, je finis par penser simplement : « J’irai bien si j’accomplis parfaitement la loi. » Dieu a créé le soleil et la lune pour nous enseigner que nous ne pouvons pas devenir justes et saints à travers notre zèle pour accomplir la loi. Jésus est Lui-même la Lumière parce qu’il n’y a aucune ténèbre en Lui. Le soleil représente Jésus. Nous sommes donc la lune. La lune ne travaille pas ou ne s’efforce pas de produire la lumière elle-même, mais elle émet automatiquement la lumière sans le savoir aussi longtemps qu’elle fait face au soleil. Cela signifie que tout ce que nous avons besoin de faire est de recevoir la lumière de Jésus.

 

MON PROPRE CŒUR OU LE CŒUR DE JESUS ?

Un jour, j’ai été invité dans une colonie de lépreux et je m’y suis rendu pour prêcher l’évangile. C’était la première fois que je me rendais dans une colonie de lépreux, j’avais donc peur : « Comment mangerai-je ? Comment dormirai-je ? » Le fait de devoir demeurer pendant une semaine avec les lépreux était un grand fardeau dans mon cœur. Un jour, environ trois jours avant le séminaire, je me suis rendu tôt le matin à la chapelle pour prier.

Je me suis agenouillé pour prier et en priant, pendant un long moment, un passage de la Bible m’est venu à l’esprit. L’histoire de Jésus se rendant à Béthanie, dans la maison de Simon le lépreux me vint à l’esprit. Alors, une pensée entra en moi : « Même une personne aussi importante que Jésus est entrée dans la maison d’un lépreux. Comment une personne de rien comme moi hésite-t-elle à se rendre dans une colonie de lépreux !»

Une paix entra en moi lorsque j’eus cette pensée. Ensuite j’eus une autre pensée qui dit : « On est enrhumé si on attrape le rhume, on est tuberculeux si on attrape la tuberculose et on est lépreux si on attrape la lèpre. Les lépreux ne sont pas spéciaux ! Si le Seigneur permet que j’ai la lèpre, je peux devenir lépreux aujourd’hui même !»

Ce n’était pas mon cœur. Mon cœur ressentait le fardeau et hésitait à se rendre à la colonie des lépreux, mais le cœur que j’ai reçu pendant que je priais le matin de bonne heure, n’était pas mon cœur mais le cœur de Jésus. A ce moment-là, j’ai senti comme si cela ne représentait plus un fardeau pour moi, même si je devais faire des accolades et embrasser les lépreux. Lorsque je me suis rendu à la colonie des lépreux avec ce cœur, il ne me semblait plus étrange du tout de manger, de dormir et de nager dans la rivière en compagnie des lépreux.

Cette année là, j’ai visité sept colonies de lépreux, j’y ai organisé des séminaires de la Bible et j’ai reçu la grâce de voir un grand nombre de lépreux naître de nouveau. Je sais, sans l’ombre d’un doute, que le cœur qui hésitait était mon propre cœur et que le cœur paisible qui n’avait aucune hésitation était le cœur de Jésus.

Je sais également que je ne peux pas comprendre les Ecritures par mes propres pensées, ma propre sagesse ou mes propres méthodes. Le Saint Esprit de Dieu m’a permis de comprendre la Bible. Auparavant, je pensais simplement : « Dieu a créé le soleil, la lune et les étoiles.» Mais, un jour, la sagesse de Dieu pénétra  mon cœur et me permit de comprendre ceci : « C’est exact, ce n’est pas à moi de faire resplendir la lumière par mon effort et mon zèle, mais je n’ai besoin que de regarder à Jésus qui est la véritable lumière !

Je ne suis pas un être qui produit la lumière, mais celui qui reflète la lumière. Si je regarde à Jésus, la lumière de Jésus brille dans mon cœur. Et si mon cœur est rempli de la lumière de Jésus, cette lumière brillera naturellement vers d’autres personnes. Aussi longtemps que je reflète la lumière de Jésus, je suis une lumière pour les autres ! »

 

VOIR AVEC MES PROPRES YEUX ET VOIR Á TRAVERS LES YEUX DE LA PAROLE

J’allais à l’église et j’essayais de vivre en tant qu’une bonne personne, mais je ne pouvais même pas faire une seule chose bonne. Un jour, j’ai compris dans mon cœur : « Je ne peux vraiment pas faire le bien ou des œuvres  justes. Je ne peux pas accomplir la loi » et j’ai abandonné et j’ai éprouvé de la méfiance vis-à-vis de moi-même. Depuis ce moment, j’ai pu avoir l’espoir en Jésus-Christ. C’est pourquoi, bien que je ne vivais pas décemment, la justice de la vie décente de Jésus est devenue mienne. Juste comme la lune reçoit la lumière solaire exactement comme elle est, moi également, je suis venu devant Dieu et j’ai reçu la justice de Jésus exactement comme elle était. Jésus a porté ma mauvaise vie, mes impuretés et ma faiblesse et s’est rendu à la croix. D’autre part, la sainteté, la justice, la fidélité et la pureté de Jésus m’ont été offertes.

A mes propres yeux, je ne suis pas propre ou juste, mais les Écritures disent que Jésus s’est Lui-même offert entièrement pour nous. Il nous a donné Sa Vie, Sa Justice, Sa Sainteté et même Son Nom. Par conséquent, Jésus est en moi. Sans tenir compte de nos sentiments, Que nous le ressentions ou pas, si Dieu dit qu’Il nous a donné Sa Vie, Sa Justice, Sa Sainteté ou même Son Nom c’est qu’Il l’a fait. La Parole de Dieu est vraie, pas mon jugement.

L’année dernière, j’ai attrapé le paludisme en Afrique. Je ne savais pas que j’étais atteint du paludisme. J’avais froid pendant que j’étais à Johannesburg, en Afrique du Sud et j’ai pensé que je n’avais qu’un rhume. Je me suis rendu en Tanzanie et la femme du missionnaire de Tanzanie m’a regardé avec des yeux effrayés.

« Pasteur, qu’est ce qui ne va pas ? »

« Euh, je pense que j’ai attrapé un rhume »

« Pasteur, ici, c’est l’Afrique. Cela peut être quelque chose de vraiment grave !»

Je me suis donc rendu immédiatement à l’hôpital. Il y avait un hôpital à cinq minutes de l’église. Le médecin prit une aiguille, piqua légèrement mon doigt, recueillit du sang, le plaça sur une lamelle et l’examina à l’aide du microscope. Il y trouva les microbes du paludisme. Le médecin me dit : « C’est le paludisme», il me donna deux plaquettes de fansida et me demanda de les prendre. Je les pris et je fus facilement guéri de ce paludisme.

Quelle que soit l’intensité avec laquelle j’examine le sang, si je le fais avec mes yeux, je ne peux pas voir les microbes du paludisme. On ne peut les voir qu’à travers le microscope. Lesquels des yeux sont plus fiables ? Les yeux du microscope bien sûr. Il serait donc fou de conclure : « Il n’y a aucun microbe de paludisme ici. Tout ce que je vois, c’est le sang !»

 

ALORS, MES PÉCHÉS ONT ÉTÉ LAVÉS !

A mes propres yeux, bien qu’il puisse sembler que Jésus n’est pas en moi et que mes péchés n’ont pas été effacés et qu’ils demeurent toujours, la Parole de Dieu déclare que Jésus a pardonné tous mes péchés sur la croix et que la justice de Jésus m’a été donnée. A cause de cela, je crois que le jugement de Dieu est vrai, plutôt que de croire en mes sentiments ou en mes pensées. C’est là qu’un grand nombre de personnes sont trompées : c’est ce que dit la Parole de Dieu, mais dans votre cœur, vous sentez que vous avez le péché et vous culpabilisez. Parce que  votre cœur ne peut éliminer cela, vous hésitez pendant un moment et enfin vous vous résignez : « Je suis pécheur »

Vous ne pouvez pas voir les microbes du paludisme avec vos yeux, mais les yeux du microscope les voient. Laquelle des deux paires d’yeux est vraie ? Dans laquelle des deux paires d’yeux devriez-vous croire ? Parce que le microscope pouvait voir plus exactement, j’ai accepté le fait que j’avais le paludisme. C’est pourquoi j’ai pris le médicament. De même, bien qu’il semble qu’à vos yeux, vous êtes pécheurs, vous êtes justes si la Parole de Dieu dit que vous êtes justes : « Ah, à mes yeux, cela n’apparaît pas, mais si la Parole de Dieu dit que la justice de Jésus m’a été donnée, c’est que je suis juste ! Je suis saint ! »

Par conséquent, il est inutile pour vous de chercher la bonté en vous-mêmes ou de vous efforcer de créer une justice venant de vous-mêmes. Vous devez recevoir dans votre cœur le fait que Jésus-Christ a lavé vos péchés par Son propre Sang et qu’Il vous a donné Sa Justice. C’est cela la foi. « Oui, Jésus n’a aucun péché, mais Il fut crucifié. Il fut cloué sur la croix pour moi. Jésus fut crucifié pour mes péchés. Mes péchés ont donc été effacés !» Amen ?

Jésus a pris tous vos péchés et vous a donné Sa Justice. A partir de là, la lumière du  Seigneur brillera dans votre cœur et vous deviendrez lumière. Vous n’êtes pas la lumière, mais les autres vous appelleront lumière parce que la lumière du Seigneur brillera à travers vous. Exactement comme ils disent : « La lune est radieuse », plutôt que de dire : « Le soleil est radieux », lorsqu’ils voient la lune ; de même, les gens vous appelleront justes, non à travers votre propre justice, mais en voyant la justice de Jésus.

Bien-aimés, le soleil brille par lui-même, mais la lune ne peut pas émettre de lumière d’elle-même. De même, Jésus est lumière et juste, nous, nous sommes sales et ténébreux. C’est pourquoi nous devons recevoir la lumière de Jésus. Nous devons regarder vers le Seigneur. Nous devenons également lumière sans même le savoir lorsque nous regardons au Seigneur. N’essayez pas de faire le bien et d’être droits par vous-mêmes, mais regardez au fait que Jésus vous a donné la justice et la sainteté.

La Bible dit « Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ.» (Romains 8 :1), « Et je ne me souviendrai plus de leurs péchés ni de leurs iniquités. » (Hébreux 10 :17) et que nos péchés ont été lavés et sont devenus aussi blancs que la neige. (Esaïe 1 :18).

Désormais, nous ne devons plus nous conduire en nous fondant sur notre propre jugement, mais nous devons croire au jugement de la Parole de Dieu.

Si vous faites ainsi, vous pourrez mener la vie radieuse de la lumière, vous pourrez être fortifiés par la justice de Dieu et mener une vie droite et sanctifiée.

 

AMEN !

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *