La bénédiction est venue quand Lot est parti

 

« L’Eternel dit à Abram, après que Lot se fut séparé de lui : Lève les yeux, et, du lieu où tu es, regarde vers le nord et le midi, vers l’orient et l’occident ; car tout le pays que tu vois, je le donnerai à toi et à ta postérité pour toujours. Je rendrai ta postérité comme la poussière de la terre, en sorte que, si quelqu’un peut compter la poussière de la terre, ta postérité aussi sera comptée. Lève-toi, parcours le pays dans sa longueur et dans sa largeur ; car je te le donnerai. » (Genèse 13:14-17)

 

Lot qui appelle la malédiction

En demeurant dans le livre de la Genèse, je vais continuer notre dernier sermon pour parler d’Abraham et de Lot. Comme je l’ai dit dans ce dernier sermon, il y eut une querelle entre les bergers d’Abraham et les bergers de Lot car celui-ci avait beaucoup de possessions sur une petite bande de terre.

Abraham dit à Lot : « Nous sommes frères. Qu’il n’y ait point de dispute entre mes bergers et tes bergers. Sépare-toi de moi. Si tu vas à gauche, j’irai à droite ; si tu vas à droite, j’irai à gauche. »

C’est ainsi que Lot partit pour les plaines de Sodome et Gomorrhe, un endroit plein d’herbes qui convenait à son troupeau.

Après le départ de Lot, Dieu  bénit Abraham, en disant : « Lève les yeux, et du lieu où tu es, regarde vers le nord et le midi, vers l’orient et l’occident ; car tout le pays que tu vois, je le donnerai à toi et à ta postérité pour toujours. »

Une guerre détruisit la paisible cité de Sodome dès que Lot y entra. Les rois de Sodome et Gomorrhe perdirent la guerre et Lot fut pris en captivité. Pour finir, les cités de Sodome et de Gomorrhe seront détruites par le feu et le soufre. Cette histoire est écrite en détail dans le livre de la Genèse.

Ce que nous devons retenir en lisant la Bible, c’est qu’elle parle du monde de notre cœur. Si vous pensez au cœur de chaque personne comme étant un pays, lorsqu’un cœur avide et arrogant y entre comme dans le cas de Lot, la guerre et le désir brisent le cœur paisible, maudissent et détruisent les choses qui surgissent continuellement de ce cœur.

Lot représente la chair. La Bible nous dit en détail ce qui arrive lorsque les cœurs qui croient en la chair, vivent pour la chair et  s’exalter eux -mêmes en se révélant avec toutes leurs implications. Les gens pensent que la vie spirituelle c’est d’aller au culte, de donner des offrandes, de prier ou de bien observer la loi.

Ainsi se concentrent-ils sur ce qu’ils font de bien ou de mal. Mais si vous lisez la Bible, ces choses ne sont pas du tout importantes. La chose importante est de savoir quel type de pensée vous anime. La Bible nous dit clairement ce qui arrive quand nous recevons ou perdons certaines pensées.

 

Ah, mon cœur est souillé et mauvais de nature !

J’allais à l’église depuis ma jeunesse. Je pensais que je croyais bien en Dieu, sans aucun problème, et que je menais bien ma vie spirituelle. Cependant, je tombais de plus en plus dans le péché sans me soucier de la manière dont j’essayais de m’en sortir et je priais beaucoup. Puis un jour j’ai réalisé : « Quelle terrible personne je suis ! Quelle sale et mauvaise personne suis-je ! » Avant cela, je pensais que j’étais bon et que voler, mentir et haïr les autres étaient juste de petits péchés sans gravité. C’est pourquoi j’ai essayé de ne pas commettre de péchés, mais le problème le plus ennuyeux était que j’avais des choses sales en moi. J’ai abandonné cette  pensée pour ne garder que mes habitudes apparemment bonnes et propres.

J’ai essayé d’abandonner le mauvais cœur que j’avais, pour ne pas commettre l’adultère et le vol. Je ne pouvais pas voir que c’était un cœur répugnant qui s’éveillait au plus profond de moi.

En grandissant, je commettais de plus en plus de péchés et je pensais : « Pourquoi suis-je un si grand pécheur ? Je ne veux pas être ainsi. Je ferais mieux de ne pas pécher et de mener une vie pieuse ! » . Telle était ma pensée. Je menais ma vie spirituelle avec ce cœur déterminé mais  j’ai pu réaliser une chose que j’ignorais auparavant : « Ah, c’est par nature que mon cœur est sale et répugnant ! Voilà pourquoi les désirs  charnels, de jalousie et de mensonge s’éveillaient en moi ! Il m’est donc impossible de faire quelque chose de bien. Même si  mes désirs charnels ne se manifestent pas de façon apparente dans ma vie, aux yeux de Dieu ils se manifestent constamment. Comment puis-je alors devenir bon ? »

J’ai abandonné ma pensé en réalisant ce fait : « Je suis un homme en qui on ne peut avoir confiance ! Je ne peux pas devenir bon même si j’essaie de le devenir ! Je suis seulement digne d’être maudit et détruit ! »

J’avais cru que je pourrais faire de bonnes œuvres,  vivre honnêtement, et  observer les commandements. Alors, après m’être repenti , j’ai renoncé à la pensée que je pouvais croire en moi-même. Plus tard, différentes pensées s’éveillèrent en moi mais je ne les ai pas acceptées.

« Quel changement ai-je trouvé en suivant mon propre cœur ? Qu’est-ce qui est devenu bon à partir des choses que j’ai faites par ma propre pensée ? »

Juste comme Abraham se sépara de Lot, j’ai abandonné la pensée de me confier et de croire en moi-même. Ainsi des bénédictions ont commencé à arriver dans mon cœur.

 

Le début d’une vraie vie spirituelle , c’est la connaissance de soi

Un jour, Judas Iscariot eut le désir de vendre Jésus. En effet  Satan avait mis ce désir dans son cœur. A cause de ce désir Judas fut maudit. Et cela l’a détruit. Un jour le désir : « Cachons une partie de l’argent » est entré dans le cœur d’Ananias et de  Saphira. Ils  ont péri à cause de ce désir. Un jour, cette pensée entra dans le cœur du fils prodigue : « Mon père n’est pas éduqué, je peux réussir mieux que mon père parce que je suis plus éduqué. Je peux bien faire ! »  et cette pensée a fait de lui un être pitoyable et l’a entraîné dans une porcherie. La pensée: « Je suis grand ! Je suis intelligent ! Je peux devenir roi ! » est entrée dans le cœur d’Absalom et l’a conduit à la mort.

Nous, nous voyons l’apparence des choses, mais Dieu, Lui regarde le cœur. Quand une personne nous approche en souriant, elle semble être une personne gentille. En fait nous ne voyons que son visage et non son cœur ; Mais les yeux de Dieu regardent le cœur trompeur et ce qui y est caché.

Vous pouvez vous peigner les cheveux, laver votre visage, porter de jolis vêtements, et couvrir vos cœurs répugnants de mots doux et de bonnes œuvres, mais Dieu n’écoute pas vos paroles. Il regarde votre cœur mauvais et répugnant qui est en vous.

Ainsi, le début d’une vraie vie spirituelle c’est de nous connaître. Notre cœur, aux yeux de Dieu est tortueux par-dessus tout et méchant. Dieu dit qu’il n’y a aucune bonté en l’homme. Jérémie 17 V 9

Dans Romains chapitre 3, il est dit que l’homme est plein de choses répugnantes, sales et mauvaises. Cependant, Satan nous trompe. L’homme a un cœur sale, tortueux et trompeur, mais Satan élève en nous le rare bon cœur qui se manifeste et nous trompe, en disant : « Tu es bon. Tu es honnête. Tu es fidèle. » Même si les gens pèchent ils se disent : « J’ai péché par erreur à ce moment-là. Je l’ai fait parce que je n’avais pas le choix. Je suis bon et fidèle » et ils continuent à vivre dans la tromperie de Satan. Alors ils essaient de faire de bonnes choses. Ils pensent qu’ils peuvent vivre fidèlement, observer la loi et faire de bonnes choses s’ils essaient. Ils se trompent eux-mêmes. Dans leur vie, avant de recevoir le salut, ils ont besoin de réaliser eux-mêmes : « Je suis vraiment répugnant, sale et mauvais ! »

Ils découvrent combien ils sont pitoyables, alors ils se méfient d’eux-mêmes. C’est alors que Dieu les bénit. Dieu ne peut pas bénir Abraham tant que Lot est avec lui, mais Abraham fut béni quand il s’est séparé de Lot. De la même façon, Dieu ne peut pas nous bénir tant que nous avons le cœur de croire en nous-mêmes.

Puisque nos cœurs sont sales, répugnants, maudits et méchants, il ne peut pas y avoir de bonté, peu importe nos efforts. Exactement comme Abraham s’est séparé de Lot, vous devez  purifier le fond de votre cœur.

Vous devez purifier le cœur qui vous fait croire en vous-même. Cela veut dire que les pensées de la chair doivent s’éloigner de vous. C’est pourquoi  Abraham s’est séparé de Lot.

 

Non les symptômes, mais la cause doit être traitée

Lot est entré dans la cité de Sodome en quittant Abraham. Sodome et Gomorrhe se portaient bien et étaient en paix dans Genèse chapitre 14.   Mais dès que Lot entra dans la cité, une guerre survint. Ensuite l’armée de Sodome et Gomorrhe fut complètement détruite dans cette guerre. A la fin, les citées de Sodome et Gomorrhe furent détruites par le feu et le soufre. Si le cœur charnel et d’arrogance qui vous fait croire en vous-même entre en vous comme il est entré en Lot, alors des bouleversements surviennent dans votre cœur.

Il y avait un homme nommé Absalom parmi les fils de David. Un jour, cette pensée : « Je deviendrai roi », est entrée dans son cœur. A cause de cela, il  commit beaucoup de péchés.

Il s’est rebellé afin de prendre le trône de son père, a commis l’adultère avec les concubines de son père, a volé le cœur du peuple, et a utilisé son frère Amnon pour tuer quantité de gens. Vous ne pouvez pécher sans une cause.

Un cœur sombre entre premièrement en vous, puis finalement vous commettez beaucoup de péchés. Les gens considèrent le meurtre, l’adultère comme un péché mais ils ne pensent pas mal d’eux-mêmes quand ils commencent à posséder un tel cœur.

Certaines pensées entrent en vous et produisent beaucoup de choses qui  vous amènent à commettre des péchés. Ainsi, vous ne devez pas avoir de remords ni souffrir à cause du vol, mais ayez peur du cœur qui vous conduit à voler. Vous ne devez pas vous tourmenter en disant : « J’ai commis l’adultère ! Quelle saleté ! »

En voyant les résultats de l’adultère, vous avez besoin de rejeter ce cœur mauvais et répugnant qui demeure en vous et qui se manifeste avec haine. Ce cœur, qui demeure en vous comme un tas de désirs et qui se montre dès qu’il en a l’opportunité, doit être rejeté.

Le cœur de l’homme est connecté avec le cœur de Satan depuis le jour où Adam et Eve ont péché. La haine, l’arrogance, le désir charnel, le mensonge, l’avidité nous ont été inspirés par Satan.

Beaucoup de faux chrétiens de nos jours couvrent simplement ce cœur et réalisent apparemment qu’ils ont commis le vol et essaient de ne plus voler. Ils réalisent qu’ils ont commis l’adultère, le mensonge et essayent de vivre comme des personnes honnêtes.

Ils regardent seulement ce qu’ils ont fait en apparence.

Pensons-y. Si les sourcils d’un lépreux tombent, ses doigts tombent et il perd tous ses sens, ensuite qu’arrive-t-il ? Peut-il essayer d’empêcher ses sourcils de tomber ou utiliser des bandes pour empêcher ses doigts de tomber ? Il ne peut pas le faire, mais il traitera cette maladie à la racine. Si j’ai la maladie du péché, et que chaque jour mon cœur répugnant, sale, charnel s’éveille en moi, je ne devrais plus simplement voir, une à une, mes actions apparentes.

 

Evitez de croire en vous-même

Comment la vraie vie spirituelle est-elle accomplie ? Un jour ,Abraham a dit à Lot de partir. « Eloigne-toi de moi. Nous ne sommes pas compatibles. Ainsi, ne nous querellons pas et va-t’en. Si tu vas à gauche, j’irai à droite ; si tu vas à droite, j’irai à gauche. »

De la même manière qu’Abraham a renvoyé son neveu, nous aussi nous devons rejeter le cœur qui nous fait croire en nous-mêmes. Vous devez vous méfier de vous-même. « Je n’ai rien ; mais quand je vis en suivant mon cœur, de sales péchés apparaissent. Je disais que j’étais en train de faire de bonnes choses, mais je suis seulement mauvais. J’ai continué à être charnel quand je vivais en suivant mon propre cœur. Maintenant je ne dois plus suivre mes pensées ! Je dois rejeter mon cœur mauvais! »

Esaïe chapitre 55 dit : « Cherchez l’Eternel pendant qu’il se trouve ; invoquez-le, tandis qu’il est près. Que le méchant abandonne sa voie, et l’homme d’iniquité ses pensées ; et qu’il retourne à l’Eternel, qui aura pitié de lui », parce que suivre les nombreuses pensées et les plans qui surgissent en vous entraîne seulement des choses indignes et maudites. Rejetez ces choses et suivez Dieu. « Dieu, je ne peux pas croire en moi-même. Je veux rejeter mes pensées. Je ne vais plus suivre mes propres pensées. Dieu, viens et conduis mon cœur. » Quand vous pouvez dire cela, quand vous ne croyez plus en votre cœur et que vous acceptez la Parole de Dieu, Dieu vous conduira avec le cœur de Jésus afin que vous soyez  bénis et que vous receviez la grâce.

Exactement comme une guerre a détruit Sodome et Gomorrhe quand Lot y est entré, cette cité fut brûlée par le feu et le soufre, quand nous acceptons Lot c’est-à-dire  le cœur qui croit en lui-même, l’arrogance, le désir charnel, la tromperie et l’avidité surgissent en nous.

La méchanceté submerge. Souvenez-vous qu’Abraham fut béni après avoir renvoyé Lot. Souvenez-vous que les villes de Sodome et Gomorrhe furent maudites en recevant Lot. Vous aussi, vous ne devez pas accepter le cœur qui croit en vous-même, mais séparez-vous de ce cœur.

A partir de là, même si le cœur charnel et trompeur surgit, Jésus vous conduira parce que vous ne croyez plus en vous-même. Si vous effacez Lot de votre cœur, votre vie spirituelle va automatiquement fonctionner. La vie spirituelle est facile et amusante. C’est une vie bénie.

En revanche, si vous acceptez le cœur qui croit en vous-même, c’est le chemin de la malédiction et de la destruction. Un jour Judas Iscariot a accepté ce cœur : « Je veux vendre Jésus. » et cette pensée a conduit Judas Iscariot sur la voie de la malédiction.

Cette pensée : « Je ne veux pas donner toute la somme d’argent que nous avons reçue pour la terre, je vais donc en cacher une partie. », est entrée dans le cœur d’Ananias et de  Saphira et les a conduits à être maudits. Quand le désir de convoiter les vêtements des babyloniens est entré dans le cœur d’Acan, cela l’a conduit sur la voie de la destruction.

 

La vie spirituelle est constituée de « repentance » et de « foi »

Bien-aimés, Genèse chapitre 13 nous montre que lorsque le cœur qui consiste à croire et à compter sur nous-mêmes nous quitte , toutes les bénédictions viennent à nous.

Mais les gens ne savent pas cela et sont trompés par Satan quand celui-ci leur donne à penser: « J’ai péché et je suis mauvais ; mais quand même, je demeure une bonne personne » ces personnes continuent à croire en elles-mêmes. Elles croient qu’elles peuvent être bonnes si elles essaient fermement de l’être. Elles croient qu’elles peuvent observer la loi si elles se font à cette idée. Et elles pensent qu’elles peuvent faire le bien si elles essaient.

A l’instant même où , dans votre cœur,vous croyez  en vous-même, et voulez faire les choses par vous-même, Satan met en vous le cœur charnel et mauvais qui vous conduit à la malédiction.

Quand Abraham eut la vraie foi, il a pensé : « Lot est mon neveu bien-aimé, mais je ne peux pas rester avec lui » alors il dit à Lot : « Eloigne-toi de moi. » Juste comme Abraham a rejeté Lot, si vous dites : « Je ne peux pas vivre en suivant mes pensées » et que vous ne croyez plus en vos pensées mais que vous les rejetiez, vous pouvez recevoir toutes les bénédictions.

Plusieurs personnes disent que la vie spirituelle est fatigante et difficile. Ce n’est pas ainsi. La vie spirituelle est vraiment facile. J’ai découvert cela quand j’avais dix-neuf ans. J’ai su que ce n’était pas par accident que je mentais, volais et me querellais, ça, c’est ce que je pensais avant ; mais après avoir réalisé que ce n’était pas par accident, je me suis vraiment haï, j’étais répugnant et me méfiais de moi-même. J’ai rejeté ma foi en moi-même. Mais quand Jésus est entré dans mon cœur, j’ai pu voir que j’étais béni de mille façons.

C’est la vie spirituelle. C’est se repentir de croire en vous-même. La vie spirituelle est composée de « repentance » et de « foi ».

C’est comme cela qu’il faut vous détourner du désir de croire en vous-même, et croire en Jésus seulement. Jésus entre dans votre cœur et vous dirige bien que vous vous dirigiez et viviez pour vous-même.

Abraham fut béni après que Lot l’ait quitté dans Genèse chapitre 13, et Sodome et Gomorrhe furent maudites et détruites après que Lot y soit entré. Cela parle du monde de notre cœur. Vous êtes maudit quand la pensée qui vous fait croire en vous-même entre dans votre cœur, mais toutes les bénédictions viennent à vous quand ce cœur se sépare de vous.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *