Jésus fut brisé pour nos iniquités

« Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. La terre était informe et vide : il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’Esprit de Dieu se mouvait au–dessus des eaux. Dieu dit : Que la lumière soit ! Et la lumière fut. Dieu vit que la lumière était bonne ; et Dieu sépara la lumière d’avec les ténèbres. Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le premier jour. »

 

LA GENESE EST LE MONDE DE NOTRE CŒUR

Lorsque nous lisons le livre de la Genèse, nous nous apercevons qu’il y existe vraiment un précieux secret spirituel de Dieu. J’ai lu le livre de la Genèse une multitude de fois pendant une longue période et j’avais l’habitude de penser simplement : « Ah ! Dieu a créé les cieux et la terre. Les ténèbres s’étaient retirées de la terre qui était informe et vide. » Mais un jour, je fus émerveillé en lisant la Genèse. Je venais de comprendre qu’en réalité la Genèse nous parlait du monde de notre cœur.

La terre dans le chapitre 1 de la Genèse était informe, vide et dans les ténèbres. La terre passa des milliers et des dizaines de milliers d’années dans ces ténèbres. Lorsque Dieu vit cette terre, Il pensa : « Pourquoi est-ce si sombre ? Pourquoi n’y existe-t-il aucune vie ? Pourquoi n’y œuvre aucune lumière ? » Et Il ne fut pas content de cette terre qu’il voyait. Il commença donc à s’adresser à la terre parce qu’Il voulait qu’elle soit couverte de fleurs, d’arbres fruitiers et  qu’elle déborde d’amour et d’espoir.

« Que la lumière soit ! »

« Que les eaux au dessus de l’étendue se séparent des eaux en dessous de l’étendue. »

« Que la terre produise de la verdure, de l’herbe portant de la semence, des arbres fruitiers donnant du fruit selon leur espèce et ayant en eux leur semence sur la terre. »

« Que les eaux produisent en abondance des animaux vivants et que les oiseaux volent sur la terre vers l’étendue du ciel. »

La terre se transforma en l’image que Dieu voulait lui donner. Il lui adressa ces paroles. Un jour, pendant que je lisais la Bible, J’ai découvert que ceci était exactement semblable à la transformation qui se produisait dans mon cœur.

 

 

LORSQUE LA LUMIERE DE LA PAROLE ENTRA DANS MON CŒUR

J’avais été pendant longtemps enfermé dans le péché, mais, un jour d’Automne de l’année 1962, tous mes péchés ont été lavés et je suis né de nouveau par le Saint-Esprit. J’avais l’habitude de chanter uniquement du bout des lèvres : « Ô jour de joie, jour de joie, lorsque Jésus a effacé tous mes péchés » ; mais ceci s’est transformé en louange sincère dans mon cœur. J’ai été affranchi du péché et j’ai reçu la vraie liberté le jour où tous mes péchés furent effacés.

Avant ce jour, il n’y avait aucun espoir, aucune lumière dans ma vie. De même que la terre était emprisonnée dans les ténèbres pendant des milliers et des dizaines de milliers d’années et qu’elle s’enfonçait dans les ténèbres, de même je naquis dans les ténèbres et mon cœur continuait de s’enfoncer toujours dans les ténèbres jusqu’à ce que j’aperçoive la lumière de Dieu.

Qu’est-ce qui caractérise les ténèbres ? L’incrédulité, la haine, la rancune, la débauche, la convoitise…Ces choses sont toutes sous l’autorité des ténèbres. Pendant longtemps, je me suis efforcé de vaincre moi-même les ténèbres et de ne pas pécher. Mais, cela ne marcha pas, malgré mes gros efforts parce que le pouvoir des ténèbres est si grand. Et pourtant je priais : « Dieu, pardonne ce péché ! Et aide-moi à ne pas pécher aujourd’hui ! »

D’innombrables fois, je ne pouvais être libre de la puissance des ténèbres : la puissance du péché.

Mais un jour, la lumière de la Parole de Dieu entra dans mon cœur. Cette lumière chassa les ténèbres. Cela ne venait pas de mon effort pour vaincre le pouvoir des ténèbres. Sans la lumière, je ne pouvais pas chasser les ténèbres ; sans amour, la haine ne peut être chassée et sans espoir le désespoir ne peut être chassé… L’amour et l’espoir appartiennent à la lumière et les choses qui appartiennent aux ténèbres telles que le désespoir et la culpabilité s’écartèrent toutes, lorsque la lumière de la Parole de Dieu entra dans mon cœur.

Je vis la Parole de Dieu me transformer d’une manière surprenante lorsqu’elle entra dans mon cœur. La Parole de Dieu entrait dans mon cœur, chaque fois que je lisais la Bible et progressivement elle transformait ma vie.

Un jour, j’ai lu dans la parole, dans LUC 14 V 8 à 10 : « Lorsque tu seras invité par quelqu’un à des noces, ne te mets pas à la première place, de peur qu’il n’y ait parmi les invités une personne plus considérable que toi, et que celui qui vous a invité l’un et l’autre ne vienne te dire : cède ta place à cette personne-là. Tu aurais alors la honte d’aller occuper la dernière place. Mais, lorsque tu seras invité, va te mettre à la dernière place, afin que quand celui qui t’a invité viendra, il te dise : Mon ami monte plus haut. Alors cela te fera honneur devant tous ceux qui seront à table avec toi. »

Auparavant, j’essayais de me tenir dans les lieux les plus élevés, au-dessus de tous les autres. Mais, depuis le jour où cette parole est entrée dans mon cœur, mon cœur s’est humilié. Dès lors, j’ai toujours essayé de me tenir à la dernière place. J’ai pu alors voir Dieu m’élever.

Aucune transformation ne se produit en nous lorsque nous acceptons la Parole de Dieu simplement comme une connaissance ou une théorie. La transformation survient en nous lorsque nous l’acceptons dans le cœur par la foi. C’était si extraordinaire de voir la lumière entrer dans mon cœur et chasser les ténèbres ; de voir l’amour entrer et chasser la haine ; de voir l’espoir entrer et détruire le désespoir et la joie entrer et anéantir la tristesse.

 

J’AI MAL AU VENTRE, MAIS JE SUIS GUERI !

Il y a quelques années, j’ai souffert terriblement d’un ulcère gastrique. J’ai perdu environ 7 kilos en trois Mois. J’avais la diarrhée chaque fois que je mangeais. J’avais beau mastiquer une cuillerée de riz une centaine de fois, j’avais toujours la diarrhée. Après environ trois mois, je me suis dit : « Je ne peux pas vivre ainsi », parce que quel que soit le traitement, il ne faisait effet que quelques jours seulement et ne me guérissait pas. J’ai donc prié Dieu :   «  Dieu, mon ventre me fait si mal. S’il te plaît, guéris mon ventre. » Un jour, pendant que je priais, un verset  biblique me vint à l’esprit  «… Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir  » (Marc 11 :24)

La Bible a dit : « Tout ce que vous demandez en prière, croyez que vous l’avez reçu. » J’ai donc pensé ceci : « Si c’est ainsi, puisque j’ai prié Dieu pour qu’il guérisse mon ventre, si je crois que mon ventre est guéri, alors cela s’accomplira. » J’ai continué à penser : « Que devrais-je faire si je crois que mon ventre est guéri ? Puisqu’il est complètement guéri, je dois manger du riz, du Kimchi épicé (nourriture populaire coréenne), de la sauce doenjang (pâte de soja fermenté)… » Je sentais, cependant, qu’en faisant cela, mon ventre se romprait et que je mourrais.

J’ai pensé : « Devrais-je croire en cette Parole ou juste passer dessus ? » Si je ne croyais pas en cette Parole, cela signifiait que je ne croyais pas du tout en la Parole de Dieu et que je ne pourrais y parvenir. Encore une fois, j’ai pensé : « Mourrais-je vraiment si je crois en cette Parole ? La Parole de Dieu dit que si j’y crois, elle s’accomplira selon ma foi. Si je mourrais alors, cela signifierait que Dieu avait menti. Cela est impossible ! Alors, je ne mourrai pas ! »

Je fus capable d’avoir cette foi dans mon cœur. J’ai encore prié Dieu : « Dieu, je te remercie. Je crois que tu as exaucé ma prière. Mon ventre est complètement guéri. Je crois que je suis guéri. »

Ma femme dressa la table pour le petit déjeuner. Elle prépara une variété de mets parce qu’il y avait des invités. Dans un coin, elle mit un petit bol de bouillie, une sauce de soja et quelques morceaux de bœuf bouillis pour moi. Ce jour là, je ne les ai pas consommés, mais j’ai fini un bol entier de riz. Ma femme surprise, me dit en passant. « Chéri, que fais-tu ? » J’ai souri et lui ai répondu : « Je suis complètement guéri ».

Après le petit déjeuner, j’ai posé ma cuillère. Mais tout à coup, mon ventre a  commencé à me faire si mal que je n’arrivais pas à supporter la douleur. Je courus aux toilettes. J’eus une forte diarrhée. Mon ventre me faisait terriblement mal, c’était extrêmement pénible. A ce moment-là, j’entendis une voix à l’intérieur de moi.

« Hé, tu n’as même pas la foi. Ton ventre pourrait se rompre et tu pourrais mourir si tu continues ainsi. Tu as la diarrhée même en consommant de la bouillie et tu t’imaginais que tu irais mieux en faisant cela ?» J’étais certain que ce n’était pas la voix de Dieu. J’ai compris que cette voix était opposée à la Parole de Dieu qui dit : ‘‘Croyez en ce que vous demandez en priant, et cela s’accomplira.’’, était la voix de Satan.

J’ai répondu dans mon cœur : « Non, mon ventre est complètement guéri. » J’ai alors entendu cette autre voix : « Hé, si tu es guéri, pourquoi alors as-tu encore mal ? Si ton ventre est guéri, il est supposé ne pas te faire mal. Il est guéri et il te fait mal ? C’est ce que tu appelles être guéri ? » Je n’avais rien à dire. J’y ai pensé encore une fois : « Non. Mon ventre me fait actuellement mal, mais la Bible dit qu’en croyant que vous avez reçu ce que vous demandez en prière,  s’accomplira. Je crois que mon ventre est guéri.

Dieu m’a dit qu’il le guérirait si je crois. Mon ventre est guéri. J’ai mal au ventre, mais je suis guéri ! »

Mais la diarrhée continuait, cependant dans mon cœur, j’avais l’assurance que mon ventre était guéri car Dieu avait promis que je serais guéri.

J’ai mangé un autre bol de riz pendant le déjeuner et encore une fois, j’eus la diarrhée.

Néanmoins, sans tenir compte de cette situation, je croyais en la promesse de guérison, sans aucun doute, dans mon cœur. Le soir, quelqu’un m’invita à dîner au buffet du restaurant d’un hôtel. Lorsque je suis entré dans le restaurant, il y avait 350 sortes de nourritures. J’ai pensé : « Puisque mon ventre me fait mal, je prendrais uniquement de la bouillie. » Puis, une pensée me vint à l’esprit : « Oh mais ! Je suis complètement guéri ! »

J’ai mangé cinq plats ce soir- là. J’étais tellement  rassasié que j’ai passé un moment difficile en conduisant pour rentrer à la maison. Ce soir- là, je n’ai eu aucune diarrhée. Au réveil, le matin suivant, je me suis senti à l’aise. Grâce à la promesse de Dieu, mon ventre était complètement guéri.

De tels témoignages conduisirent mon cœur à me détourner profondément de la confiance en mes propres expériences ou en moi-même pour croire en Dieu. Avant que je ne naisse de nouveau, je ne pouvais pas m’empêcher de suivre mes propres pensées, même si elles s’opposaient à la Parole de Dieu.

Alors, pendant longtemps, j’étais souvent confus en pensant : « Bien, je ne peux le nier ;  La Parole est vraie, mais les circonstances sont comme ci…» Je ne pouvais donc demeurer dans la foi. Le problème dans la vie spirituelle est que, lorsque vous écoutez la Parole de Dieu, vous écoutez aussi la voix de Satan. Les deux voix entrent en vous et elles vous empêchent de faire ce que vous voulez. Le changement qui se produisit en moi après que j’eus reçu la rémission du péché venait du fait que, malgré  les circonstances je plaçais de plus en plus ma confiance en la Parole de Dieu.

La lumière aurait-elle paru sur la terre qui était informe, vide et couverte de ténèbres profondes, simplement parce que Dieu avait dit : « Que la lumière soit ! » ?  Mais, étonnamment,  bien que nous ne comprenions pas comment, la lumière fut, parce que c’est Dieu qui parla.Lorsqu’Il commanda aux eaux au- dessus de l’étendue de se séparer des eaux en dessous de l’étendue, ce fut fait ainsi. Cela s’est accompli conformément à La Parole de Dieu. Que je  comprenne ou non, je voyais que la Parole de Dieu vivait et travaillait dans mon cœur lorsque j’y croyais.

 

L’INIQUITE DE NOUS TOUS EST RETOMBEE SUR LUI.

Il y a quelques jours, j’ai rencontré une personnalité et je lui ai prêché l’évangile après le dîner.

« S’il vous plaît, permettez-moi de vous montrer un verset de la Bible ».

Il a accepté avec joie. Je lui ai lu Esaïe chapitre 53.

« Mais Il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités ; le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur Lui, et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. Nous étions tous errants comme des brebis, chacun suivait sa propre voie ; Et l’Eternel a fait retomber sur Lui l’iniquité de nous tous. » (Esaïe 53 :5-6)

Lui et moi étions en train de parler d’autre chose. J’avais donc eu peur que cela l’incommode et qu’il n’accepte pas que je lui parle de la Bible. Mais, contre toute attente, ses yeux se sont largement ouverts et avec un air sérieux, il accepta cette parole. J’en étais vraiment reconnaissant.

La Bible dit que Jésus fut déchiré par les épines pour nos transgressions et qu’il fut brisé pour nos iniquités. Elle dit aussi que Dieu a fait retomber sur Jésus l’iniquité de nous tous.

Ceci est la Parole de Dieu. Dans la Parole de Dieu, il est écrit que tous nos péchés sont tombés sur Jésus-Christ. Il est vrai que nous avons commis des péchés, mais celui qui est maintenant responsable de ces péchés c’est Jésus et non nous-mêmes. Jésus a donc résolu le problème de ces péchés.

Conformément à cette promesse  écrite dans le Livre d’Esaïe, Jésus porta nos péchés, fut crucifié, versa Son sang et mourut.

 

MAIS TU AS COMMIS LE PECHE

Voila ce que dit la Bible, mais des pensées différentes de celles de la Bible s’éveillent en nous.

« Mais, je suis encore un pécheur parce que j’ai commis le péché.»

« Jésus fut crucifié mais mes péchés ne sont probablement pas  effacés »

« D’autres péchés sont peut-être effacés, mais pas celui-ci »

C’est ce que vous dit Satan. Dieu avait dit à Adam et Eve : « Si vous mangez de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, vous mourrez. », mais Satan leur a dit exactement le contraire : « Vous ne mourrez pas. Le jour où vous en mangerez, vous deviendrez comme Dieu.» Satan est le même aujourd’hui encore.

Malheureusement, Adam et Eve  ont cru en la parole de Satan plutôt qu’en celle de Dieu et ils ont mangé du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Des Paroles claires de la promesse sont contenues dans la Bible. Bien qu’aujourd’hui de nombreuses personnes les entendent, elles prennent leurs propres décisions fondées sur leurs propres analyses.

La Bible dit « L’Eternel a fait retomber sur Lui l’iniquité de nous tous. », mais Satan nous dit : « Mais vous êtes pécheurs car vous péchez. » C’est pourquoi lorsqu’un homme entend ces deux paroles, il tient compte de lui-même et en vient à la conclusion : « Jésus fut crucifié pour mes péchés, mais je suis pécheur car je pèche.» Il s’efforce de mener une vie spirituelle avec une conception complètement différente de la Parole de Dieu.

Jésus fut tenté par Satan dans Matthieu chapitre 4. La différence entre le moment où Adam fut tenté et le moment où Jésus fut tenté, c’est qu’Adam a pris une décision de lui-même après avoir entendu la voix de Dieu et la voix de Satan. Cependant, Jésus répondait : « Voici ce qui est écrit dans la Parole de Dieu », quel que soit ce que Satan disait. Jésus n’a pas ajouté Ses propres opinions quelles qu’elles soient.

Lorsque Satan a dit : « Transforme ces pierres en pain » Jésus n’a pas cherché à savoir si cela était bon ou mauvais.

Il a répondu simplement : « Voici ce que dit la Parole de Dieu. » En Jésus, seule la Parole de Dieu était vivante.

 

SELON LA PAROLE

Recevoir la rémission du péché et naître de nouveau ne provient pas de ce que nous faisons ou de nos efforts. Le péché ne peut pas être pardonné à travers nos propres efforts. Il est impossible d’effacer les péchés à travers notre force. Si cela était possible, Dieu n’aurait pas envoyé Jésus. Jésus n’aurait pas été crucifié. Parce que nous ne pouvions pas nous occuper de nos péchés, Dieu envoya Jésus et Le fit crucifier.

La Bible dit : « L’Eternel a fait retomber sur Lui l’iniquité de nous tous. » Dieu fit tomber toutes nos iniquités sur Jésus. Puisque c’est ainsi, peu importe le péché que nous commettons ou la vie que nous menons, tous nos péchés ont été transmis à Jésus. Il n’y a aucun péché en nous. Si nos péchés ne sont pas effacés, Jésus sera responsable de ces péchés. C’est la charge de Jésus. Nous n’avons rien à y faire.

Si la parole de Dieu entre dans notre cœur, nous changerons. Pour effacer le péché et évacuer les ténèbres, la tristesse et l’incrédulité, nous devons accepter la parole de Dieu sans tenir compte de nos efforts.

« Mais Il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités »

Jésus fut crucifié, non pour Ses péchés, mais pour les nôtres. Si nos péchés n’avaient pas été transmis à Jésus, Il ne serait pas mort à notre place. Dieu a transmis nos péchés à Jésus avant même que nous ne naissions et Jésus a reçu le châtiment pour nos péchés. Ainsi, nous sommes donc purifiés de nos péchés. A combien de pourcentage ont-il été effacés ? 70 % ?  80 % ?  90 % ? Non. A 100 % ! Jésus nous a complètement purifiés de tous nos péchés à la croix. C’est ce  que nous enseigne la Bible.

Satan nous trompe en nous faisant penser qu’il y a encore le péché en nous, comme si nos péchés n’avaient pas été lavés. Vous pouvez vous souvenir d’avoir commis le péché. Vous pouvez ressentir de la culpabilité dans votre conscience.  Vous pouvez être souffrants à cause du péché. Mais dans tous les cas, selon la Bible, vos péchés ont été transmis à Jésus et Il a reçu le châtiment pour tous vos péchés. C’est pourquoi la Bible déclare que nous sommes JUSTES, que nous sommes SAINTS.

 

UNE SEULE CHOSE QUI NOUS RESTE À FAIRE

Maintenant, il nous reste une seule chose à faire. « Croirez-vous en vos propres pensées ou croirez-vous en la Parole de Dieu ? »

Bien-aimés, j’ai l’espoir que vous rejetterez  vos propres pensées  et que vous croirez en la Parole de Dieu qui déclare que le Sang de Jésus a complètement lavé vos péchés et vous a sanctifiés, justifiés et purifiés.

C’est ce que nous dit 1 Corinthien chapitre 6 verset 11 : « Et c’est là ce que vous étiez, quelques uns de vous. Mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au Nom du Seigneur Jésus-Christ, et par l’Esprit de notre Dieu »

La Parole atteste : « Que vous ayez fait une chose aussi méchante et mauvaise soit-elle, vous avez été purifiés, sanctifiés et justifiés par la grâce de Dieu. » Croire en Dieu, ce n’est pas croire en vos propres pensées, mais c’est croire lorsque la Parole de Dieu dit que vos péchés ont été nettoyés et que vous avez été sanctifiés et justifiés. Juger par vous-mêmes en écoutant la Parole de Dieu et comparez ce qu’a fait Adam en écoutant la voix de Satan, ce n’est pas la vraie foi.

Les soixante-six livres de la Bible sont la Parole de Dieu. Si ces Paroles pénètrent en vous par la foi, Elles chasseront le doute, le péché, le désespoir  pour vous conduire à une vie joyeuse et bénie.

 

AMEN !

16 commentaires

  • MOULOKE

    Dieu soit loué!!

  • Martine

    Dieu est Grand et Puissant Amen

  • GNANSA

    je suis saint, juste, sans tache devant DIEU, alleluia! et c’est pour toujours que je suis gravé dans les mains de l’éternel. amen!

    • sandrine

      AMEN, ALLÉLUIA

      Ô MON DIEU QUELLE MERVEILLE JE SUIS JUSTE JE SUIS SAINT ET CE POUR TOUJOURS TU M’AS DÉJÀ RÉSERVÉ UNE PLACE DANS TON ROYAUME QUE DU BONHEUR DANS MON COEUR.

  • happi

    Je rends grâce à Dieu pour tout ce qu’Il fait pour moi et qu’Il a déjà fait; je Lui rends grâce et aussi pour son fils Park Ock Soo qu’Il utilise pour que nous puissions bien entrer en connaissance de sa bonne nouvelle qui est l’évangile amen.

  • ALI MUGARUKA

    Il est grand d’avoir pris tous mes fardeaux, je suis fier aujourd’hui d’être libéré totalement et sans tache, que Jésus soi loué.

  • AICHA

    Je rends grâce à DIEU pour ce sacrifice énorme qu’il a eu à faire pour moi et toute ma famille! Je le glorifie! je l’exalte et je le magnifie! Grande est notre joie de nous savoir justifier,purifier et sanctifier par sa grâce.

  • AICHA

    Je rends grâce à Dieu qui dans son amour infini à sacrifié son Fils ,notre seigneur Jésus Christ pour laver nos péchés par son propre sang.Il nous a ainsi rachetés à un grand prix. Je le remercie et je remercie l’église « MISSION DE LA BONNE NOUVELLE » pour nous avoir ouvert les yeux sur cette vérité que nous ignorions!

  • olga

    Oh quelle joie après avoir découvert cette vérité qui nous rend libre des liens du péché.
    Toute ma gratitude et ma reconnaissance à l’Éternel Dieu miséricordieux, qui a sacrifié son fils Jésus Christ pour nous racheter du péché. Ainsi nous devenons enfants de Dieu.
    Quelle merveille. Que l’Esprit de Dieu soit toujours sur la Mission de la Bonne Nouvelle pour qu’elle grandisse et continue de nous édifier dans notre vie spirituelle.

  • CEDRICK

    moi qui devrais mourir pour mes péchés, mais lui est mort pour moi et ressuscité pour que je sois justifié!

  • wilfred

    J’ai souvent entendu cette parole: Le juste vivra par la foi. Je ne comprenais pas comment l’on pouvait vivre par la foi. Maintenant j’en ai une idée plus claire que celle que je me faisais. Merci pasteur park ock soo.

  • Ben-oni Masandi Kubabezaga

    Merci mon Dieu pour ma sanctification par l’oeuvre salvatrice de Jésus-christ ton fils unique que tu sacrifias pour toute l’humanité. Combles ton serviteur pasteur Park Ock Soo d’une forte connaissance de ta parole et l’art de nous la transmettre. Amen!

  • ubuntuvps

    Ce qu’il faut retenir de cette étude, c’est que Jesus S’est effectivement chargé de nos infirmités et de nos maladies, quand Il a ete blessé pour nos péchés et brisé pour nos iniquités. Il a porté nos infirmités et nos maladies physiques, tout comme nos péchés spirituels.

  • Mawuli

    je suis tres fier en ecoutant cette bonne nouvelle car je ne croyais en aucune eglise mais cette parole ma completement make me free que je suis sans peche. Merci infiniment. Amen Amen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *