Lorsque je regarderai l’arc, je me souviendrai de l’alliance perpétuelle

 

« Quand j’aurai rassemblé des nuages au-dessus de la terre, l’arc paraîtra dans la nue; et je me souviendrai de mon alliance entre moi et vous, et tous les êtres vivants, de toute chair, et les eaux ne deviendront plus un déluge pour détruire toute chair. L’arc sera dans la nue; et je le regarderai, pour me souvenir de l’alliance perpétuelle entre Dieu et tous les êtres vivants, de toute chair qui est sur la terre. » (Genèse 9 :14-16)

 

CEUX QUI SUIVENT UN MIRAGE

En menant la vie spirituelle, si nous croyons simplement et acceptons la Parole de Dieu, notre vie spirituelle sera vraiment bénie. Mais, si nous vivons avec nos propres pensées, cela ne se produira pas.

Satan met en nous des pensées différentes de la Parole de Dieu, des pensées qui souvent entraînent notre cœur à prendre une direction opposée à la parole de Dieu, quel que soit l’évidence de la promesse de Dieu. Par exemple, Dieu promit à Abraham : « Je te donnerai des enfants aussi nombreux que les étoiles du ciel et le sable du bord de la mer.»

Mais, étant donné l’âge d’Abraham et celui de sa femme, l’âge de Sara dépassait de loin l’âge d’avoir des enfants. Alors puisque avoir un enfant devint humainement impossible, Abraham commença à penser : « Aurai-je des fils ? Je n’en aurai probablement pas » et ses pensées commencèrent à diverger de la Parole de Dieu.

Lorsqu’ils voient un mirage, les voyageurs à travers le désert demandent à leur guide : « C’est un mirage, n’est-ce pas ? Nous ne devrions pas aller par-là, n’est-ce pas ? » Le guide répond alors : «Effectivement. C’est distinctement un mirage. Il ne faut pas suivre un mirage.» Mais, après une longue marche, épuisés et ne trouvant aucune oasis, ils commencent à penser : « C’est peut-être une oasis. Ne sommes-nous pas égarés? »

Alors, ils demandent au guide : « Je sais que je ne dois pas le faire, mais laisse-moi quand même te demander une chose : c’ est un mirage n’est-ce pas ? Mais, n’est-ce pas une oasis ? Quand bien même tu es le guide, tu peux aussi faire des erreurs, n’est-ce pas ? Leur cœur change ainsi et au dernier moment, lorsqu’ils ne peuvent plus supporter leur souffrance, ils disent : «Toi, tu veux nous tuer !  C’est une oasis et non un mirage. On a beau marcher, il n’y a pas d’oasis. C’est une oasis », ils tuent ce guide et suivent le mirage. Cela se passe souvent comme cela, même si nous savons que c’est un mirage.

Ce n’est pas seulement pour les voyageurs qui traversent le désert que les choses sont ainsi, mais cela se produit également dans la vie spirituelle. Les gens sont conduits par leurs pensées quand ils se mettent à penser. C’est là que Satan travaille. Satan n’injecte pas n’importe quelle pensée en nous.

Il met une pensée plausible dans notre cœur et il suscite cette pensée pour conduire notre pensée continuellement à l’opposé de la Parole de Dieu. Ce que Dieu nous dit est vrai, mais à nos yeux cela semble faux. Satan travaille en nous pour nous faire croire que ce sont nos pensées qui sont vraies.

 

LE NUAGE ET L’ARC EN CIEL, MONTRENT DEUX SITUATIONS COMPLETEMENT OPPOSES

Dieu promit à Noé : « Je ne jugerai plus jamais ce monde par l’eau. » Un jour, je méditai sur Noé. Il est écrit dans la Bible qu’un jour, les fils de Noé le virent enivré de vin et dormant nu dans la tente. Heureusement que ce sont ses fils qui l’ont vu. Que se serait-il passé, si c’était ses belles-filles qui l’avaient vu ? Noé était sauvé, mais, il s’enivrait, il faisait des erreurs et les erreurs peuvent conduire au péché. Il n’existe personne qui peut examiner son propre cœur et dire : « Je suis propre et pur. »

Lorsque nous faisons notre examen de conscience, nous sentons naturellement dans notre cœur : « Je me suis trompé, j’ai fait le mal et j’ai commis le péché.» de même lorsque des nuages couvraient le ciel, Que ressentait Noé dans son cœur ?

« Dieu va probablement envoyer un autre déluge ! Nous avions été prévenus pour le déluge précédent, mais pas pour les autres. Peut-être que cette fois Dieu révélera le déluge aux autres sans me le dire parce que j’ai péché ! »

Une telle crainte s’éveille dans notre cœur parce que nous péchons. C’est la raison pour laquelle Dieu parla à Noé :  « C’est ici le signe de l’alliance que j’établis entre Moi et vous, et tous les êtres vivants qui sont avec vous, pour les générations à toujours: j’ai placé mon arc dans la nue, et il servira de signe d’alliance entre Moi et la terre. Quand j’aurai rassemblé des nuages au-dessus de la terre, l’arc paraîtra dans la nue; et je me souviendrai de mon alliance entre Moi et vous, et tous les êtres vivants, de toute chair, et les eaux ne deviendront plus un déluge pour détruire toute chair.»  (Genèse 9:12-15)

Dieu dit qu’Il ne détruirait plus jamais ce monde par l’eau et que l’arc-en- ciel serait le signe pour le prouver.

La chose intéressante au sujet de ces versets est que les nuages et l’arc-en-ciel montrent des moments complètements opposés. Les nuages apparaissent pour couvrir le monde de la pluie du jugement, tandis que l’arc-en-ciel est la promesse de Dieu qu’Il ne punira plus par l’eau.

Toute personne peut voir simultanément des nuages et l’arc-en-ciel. Un arc-en-ciel ne peut jamais apparaître le jour où le ciel est dégagé, clair et ensoleillé. L’arc-en-ciel apparaît lorsque le temps est nuageux. Noé craignait en voyant les nuages, mais l’arc-en-ciel lui apportait la foi. « Ah, ce nuage ! C’est le même que celui du déluge»

Une telle crainte s’éveillait en lui, mais en voyant l’arc-en-ciel, il était en paix, pensant : « Ah, voilà l’arc-en-ciel ! C’est la promesse que Dieu ne détruira plus jamais le monde par l’eau »

 

A LA FIN, EST-CE LE PECHE OU LE SALUT QUI SUBSISTE ?

Dans notre vie spirituelle, nous également, nous pouvons rencontrer le nuage noir ainsi que l’arc-en-ciel. Lorsque nous nous regardons nous-mêmes, nous sommes vraiment de sales pécheurs.

Mais, tout comme l’arc-en-ciel se tient au milieu des nuages, Dieu nous montre l’alliance du Sang de Christ au milieu de notre vie dégoûtante et coupable, l’alliance de la croix !

Dieu nous montre que le Sang que Jésus-Christ a versé à la croix a effacé nos péchés.

Les gens voient les deux, mais la raison pour laquelle beaucoup de gens aujourd’hui n’ont pas l’assurance du pardon du péché est la suivante :  il n’existe personne qui ne sache pas que Jésus est mort à la Croix et a pardonné tous nos péchés. Il y a des croix accrochées dans toutes les chapelles et les gens disent : « La croix est le lieu où le Seigneur fut crucifié pour mon péché.»

Il est vrai que nous n’avons plus de péché, mais lorsque nous nous examinons, notre conscience n’ose pas nous autoriser à dire que nous n’avons plus de péché. « Je me suis bagarré, j’ai volé, j’ai mené une vie adultère et j’ai haï les autres. J’ai menti et fait des choses pareilles. Comment pourrais-je ne pas avoir de péché ? » Nos cœurs changent selon ce que nous regardons.

J’aime vraiment les passages du livre de Romains, au chapitre 3 versets 23-24 : Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu;  (Romains 3 :23)

Nous avons commis des péchés. Et ils sont gratuitement justifiés par Sa Grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ.

(Romain 3 :24).

Jésus nous a sauvés du péché ! Qu’existe-t-il ? Le péché ou le salut ? C’est le salut ! Les gens ne méditent pas sur le Sang de Jésus, mais écoutent la voix de leur conscience et par conséquent, ils ne peuvent pas dire qu’ils n’ont pas de péché. Ils soutiennent : « Comment puis-je commettre ces péchés et dire que je n’ai aucun péché ? »

En voyant les nuages couvrir le ciel, Noé a peut-être senti dans son cœur : « Oh ces nuages ! Ces nuages sont exactement comme les nuages qui se sont formés juste avant le déluge. Il se peut que ces nuages apportent un autre déluge. Quel malheur ! Récemment, j’ai péché. »

Cependant, Dieu a préparé l’arc-en-ciel pour Noé. « Cet arc-en-ciel ! Dieu dit à Noé que lorsqu’il verrait l’arc-en-ciel, il se souviendra que Dieu ne jugera plus jamais le monde par l’eau. » En voyant les nuages et l’arc-en-ciel à la fois, à quelle conclusion devrait-il arriver ? La conclusion qu’il peut avoir dans son cœur c’est : « Il n’y aura pas de jugement.  Nous sommes en sécurité !» C’est la conclusion normale. C’est exactement comme cela que nous devons voir le salut. Dans le livre de Romains au chapitre 3, il est écrit que nous avons tous péché, mais Jésus a purifié tout péché. Il est écrit que nous avons été justifiés.

C’est exactement semblable à l’histoire de l’enfant prodigue. Le fils prodigue après avoir quitté la maison de son père, vécut pompeusement, gaspilla tout son argent, mena une vie dégoûtante et répugnante en tant que gardien de porcs et finalement, il retourna dans cet état dans la maison de son père. Que fit son père ? Il dit : « Habillez-le de la plus belle robe »

Les serviteurs s’empressèrent et lui apportèrent la plus belle robe. Ils le conduisirent dans la salle de bains, le lavèrent proprement et lui portèrent les vêtements qu’ils avaient préparés pour lui. Ensuite, ils lui portèrent des chaussures, une bague et l’emmenèrent devant une table garnie d’un copieux dîner. Le plus jeune fils revint en piteux état, mais son père le rétablit. Resterait-il des aspects dégoûtants ou sales sur le fils prodigue ?

Aucun. Le fils prodigue fut rendu propre, glorieux et beau. Ce passage est une parabole que Jésus nous a enseignée. Il y décrit avec précision le cœur de Dieu à notre égard. Nous, comme le fils prodigue, transgressons la Parole de Dieu et faisons de mauvaises choses qui s’opposent à Dieu. Notre âme s’est souillée. Nous sommes des gens sales, répugnants devant Dieu.

Mais, Dieu purifia notre esprit par le Sang de Jésus. Il nous vêtit de la nouvelle robe de justice et nous mit une bague aux doigts qui nous identifie comme enfants de Dieu. Il se peut que vous vous souveniez des péchés que vous avez commis, mais, aux yeux de Dieu, vous avez déjà été rendus saints.

Dieu vous a rétablis de telle sorte que vous ne manquiez de rien pour vous asseoir au grand festin du royaume des cieux.

 

TES PECHES TE SONT PARDONNES.

Dorénavant, bien-aimés, provoquez une dispute dans votre cœur. Dans votre cœur, opposez à votre pensée : « je suis un pécheur parce que j’ai péché », la pensée de Jésus : « Jésus m’a purifié de sorte que je n’ai aucun défaut en me tenant devant Dieu.» Alors, à quelle conclusion parvenez-vous ?

Sommes-nous sales ou parfaits? A nos propres yeux, nous sommes sales ; mais aux yeux de Dieu nous ne sommes pas sales. Jésus nous a déjà rendus saints. La conclusion est que nous n’avons aucun péché qui demeure et que nous sommes saints et justes. Nos péchés ont été effacés et sont devenus aussi blancs que la neige. Croire cela est la vie spirituelle.

Noé et sa famille pouvaient être dans la crainte en voyant les nuages, ou se réjouir en voyant l’arc-en-ciel en croyant en la promesse de Dieu. Bien que l’arc-en-ciel y soit également, s’ils ne voient que les nuages et qu’ils se disent : «Nous avons encore péché, Dieu nous punira peut-être à nouveau.

Il y aura peut-être un autre déluge. » Ils n’ont pas la foi et tomberont dans la crainte. Cependant, s’ils se disent : « Oui, nous avons péché, mais cet arc-en-ciel est le signe qui nous indique que Dieu ne nous punira pas. Nous sommes en sécurité.» ils ont la foi et ils auront la paix.

Jésus fut crucifié. Il n’a pas effacé uniquement les péchés passés comme certains le disent ; Il a effacé tous les péchés, passés, présents et futurs et les a rendus parfaitement blancs comme la neige. Lorsque vous péchez, vous ne pouvez qu’être tourmentés par votre conscience.

Mais, cela ne veut pas dire que le péché demeure. Il se peut que vous vous souveniez de votre péché et que vous vous sentiez tourmentés par votre conscience, mais en réalité, ce péché a été effacé et est devenu aussi blanc que la neige.

Quand bien même je suis allé longtemps à l’église et que j’ai affirmé que Jésus est mort à la croix pour mes péchés, je ne pouvais pas croire que mes péchés avaient été effacés. Par conséquent, je pensais toujours que j’étais un méchant pécheur et j’avais peur d’aller en enfer. Mais, un jour, j’ai pu croire que mes péchés ont été effacés.

Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu; Et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ. (Romain 3:23-24).

Dieu, le Juste Juge, nous appelle justes. Il déclare que nous ne sommes pas coupables. Si c’est ainsi, indépendamment de la manière dont nous le percevons et le degré de péché que nous commettons, nous sommes innocents. J’ai simplement cru en ce fait.

Un jour, je lisais le livre de Marc chapitre 2 et je lus que des personnes amenèrent un paralytique à Jésus. Mais, il y avait tant de monde qu’ils ne pouvaient pas atteindre Jésus. Ils découvrirent donc le toit et firent descendre le lit où le paralytique était couché devant Jésus.

Jésus s’adressa au paralytique : « Mon enfant, tes péchés te sont pardonnés.» J’ai lu plusieurs fois cette histoire, mais ce jour-là, le Saint-Esprit travailla dans mon cœur. : « Mon enfant, tes péchés te sont pardonnés.» Ces paroles ne furent pas adressées uniquement au paralytique par Jésus, mais j’ai compris que ces paroles s’adressaient également à moi.

C’est vrai. Les paroles de la Bible ne se limitent pas à des personnes spéciales, mais elles s’étendent à toute l’humanité. Par conséquent, Jésus me dit : « Park Ock Soo, tes péchés te sont pardonnés.»

Si le Seigneur dit cela, le pardon du péché n’est-il pas également mien ? C’est pourquoi je ne prie pas pour avoir mes péchés pardonnés. C’est parce que je crois que le sang de Jésus qui a déjà coulé à la Croix a pardonné tous mes péchés. J’ai commis beaucoup de péchés devant Dieu, mais le salaire pour ces péchés fut déjà payé à la croix.

Par conséquent, la Bible dit que je suis juste. Les Paroles de Dieu disant que cet homme est juste s’applique à tous les hommes. Dieu vit l’homme qui avait péché et l’appela juste.

 

DES DEUX, VERS LEQUEL VOUS INCLINEZ-VOUS ?

Nous pouvons entendre deux voix. Nous pouvons voir les nuages et trembler de peur à l’idée de voir un autre déluge ou nous pouvons voir l’arc-en-ciel et croire que le jugement est fini et être joyeux et reconnaissants.

Vers lequel des deux vous inclinez-vous ? Si Noé a la foi assurée en la promesse de Dieu, il serait reconnaissant toutes les fois qu’il voit l’arc-en-ciel. Il dirait : « Dieu me montre l’arc-en-ciel pour rassurer une personne sale, dégoûtante et coupable comme moi !» et il mènerait une vie pleine de remerciements envers Dieu. Voilà cette vie est la vie de foi.

Aujourd’hui, tous, vous avez deux faits opposés dans votre cœur. L’une est de voir le sang que Jésus a fait couler à la croix et être reconnaissants au Seigneur, qui est mort pour vos péchés. L’autre est de vous voir vous-mêmes et de voir quelle personne sale et dégoûtante vous êtes. Dorénavant, nous devons provoquer une dispute entre ces deux choses. Laquelle va vaincre ?

C’est vrai que vous êtes une personne méchante qui a péché, mais vous n’êtes plus pécheur si Jésus a effacé ces péchés à la Croix ! Alors, la peur prendra fin tandis que la reconnaissance et la joie déborderont. Si Jésus n’avait pas pu pardonner vos péchés en mourant à la croix, vous ne pourriez qu’être détruits.

Bien-aimés, Satan œuvre sans cesse lorsque Dieu est à l’œuvre et Dieu également œuvre lorsque Satan est à l’œuvre. Satan inspire la peur dans votre cœur et vous fait penser : « J’ai encore beaucoup de péché. J’ai commis ces péchés. Comment puis-je dire que je n’ai pas de péchés ? »

Il agit ainsi dans le but de vous entraîner à avoir une conscience coupable. Il vous empêche de croire en Jésus. Bien-aimés, ne vous laissez pas tromper par Satan, mais dans votre cœur croyez au fait que le Sang que Jésus a fait couler à la croix vous a purifiés éternellement et rendus aussi blancs que la neige. Puisque nous péchons quotidiennement, Jésus a racheté nos péchés à la croix éternellement.

La Bible déclare, Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige (Esaïe 1 :18). Dieu dit qu’Il ne se souvient plus de nos péchés. Il est écrit que tous nos péchés ont été effacés.

Vous ne pouvez donc plus être pécheurs. Ne cherchez pas un signe qui montre que vos péchés ont été purifiés, mais croyez au fait que vos péchés ont été pardonnés. Avec cette foi : « Le Seigneur a effacé tous mes péchés à la croix ! » J’espère que vous viendrez courageusement devant Dieu.

 

CROYEZ EN LA CROIX !

Lorsque le fils prodigue retourna à son père, son père le purifia complètement afin qu’aucune trace de saleté ne demeure sur lui. C’est aussi parfaitement que Dieu nous a purifiés. J’ai accepté cela dans mon cœur par la foi. Depuis lors, Jésus commença à travailler extraordinairement en moi avec puissance. Depuis lors, dans mon cœur, je suis un avec Jésus. Auparavant,    je niais que Jésus avait effacé mes péchés à la Croix. Je croyais effectivement que Jésus était mort à la Croix, mais je croyais que mes péchés demeuraient encore. Cela voulait dire que je niais la puissance de la Croix. Après avoir accepté dans mon cœur que mes péchés ont été complètement effacés, Jésus commença à travailler avec puissance dans mon cœur.

Quelles que soient les situations que j’ai rencontrées Le Saint-Esprit m’a toujours guidé. Je ne peux exprimer avec des mots combien je suis joyeux et béni de marcher avec le Seigneur.

Bien-aimés, croyez en la Croix du Seigneur ! Considérez la Parole de Dieu plus que la voix de votre conscience ! La mort de Jésus à la Croix ne fut pas du tout en vain. Cette mort fut parfaite pour effacer nos péchés. Ce fut plus que suffisant pour effacer nos péchés.

C’est pourquoi, fortifiés par la croix, nous pouvons toujours venir courageusement devant Dieu.

Le nuage et l’arc-en-ciel : ces deux choses sont toujours devant nous. Satan nous rend méfiants vis-à-vis de la Parole de Dieu. Il nous fait dire : « Jésus fut crucifié, mais je suis encore pécheur.» Cependant, la Parole de Dieu nous dit que nos péchés ont été lavés et sont devenus aussi blancs que la neige et que nous avons été purifiés.

Lequel croirez-vous ? Vos pensées ou la Parole de Dieu ? Si vous croyez en la Parole de Dieu et que vous vous tenez dans la foi, vous deviendrez un avec le Saint Esprit et vous recevrez la véritable bénédiction de marcher avec le Seigneur.

 

AMEN.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *